Repères historiques sur la recherche d'information, chronologie des outils de recherche d'internet

Informations sur le support
Stages
Alexandre Serres
02. Recherche de l’information : méthodes, outils, évolutions...
Tous publics Urfist
15 mai 2002
30 novembre 2003
2943

 

  • 1989 :

- invention du World Wide Web par Tim Berners-Lee, au CERN

- développement de WAIS (Wide Area Information Servers), par Thinking Machines Corporation : WAIS est le plus ancien service de recherche de l’information sur Internet, permettant l’indexation et l’interrogation de bases de données réparties. 

  • 1990 :

    - 10 septembre : lancement de Archie, l'un des tous premiers moteurs de recherche, créé par  Peter Deutsch, Alan Emtage, Bill Heelan et Mike Parker, quatre étudiants canadiens à l'Université McGill (Québec).  Archie fouille dans les archives (d'où son nom) des serveurs FTP.

     
  • 1992 :

- création de Gopher, par l’Université du Minnesota, dont la mascotte est un " gopher " (sorte d’écureuil) ; Gopher est un système de distribution et de délivrance de documents, utilisant une structure hiérarchique ou arborescente de menus et sous-menus.

  • 1993 :

- développement du premier "navigateur", permettant l'accès aux ressources du WWW : Mosaic

- apparition du premier robot (spider), permettant d'indexer les pages web, Wanderer, mis au point par Matthew Gray.

- août : premiers guides de l’Argus Clearinghouse, disponibles à l’Université du Michigan. Le Clearinghouse est un guide de recherche, un " répertoire de répertoires " et des meilleures ressources, élaboré par des personnes indépendantes, spécialisées dans un domaine.

  • 1994 :

- Les inventeurs de Mosaic créent Netscape, distribué gratuitement. Netscape sera l’un des éléments permettant l'explosion du Web et d'Internet dans le monde

- janvier-février : création du premier répertoire géographique de sites français, UREC (Unité Réseaux du CNRS)

- janvier : lancement de l’un des tout premiers annuaires du web, Galaxy, développé dans le cadre d’un programme de la DARPA

- avril : création de Yahoo! (Yet Another Hierarchical Organized Oracle) par deux étudiants de l’Université de Stanford (Californie), David Filo et Jerry Yang. Yahoo ! deviendra le plus important répertoire thématique et généraliste des ressources du web.

- mai : développement du moteur de recherche Lycos, à l’Université Carnegie Mellon, par Michael Mauldin.

  • 1995 :

- lancement d’Ecila, l’un des premiers moteurs de recherche français

- naissance des métamoteurs SavvySearch, développé à l'Université du Colorado, CUSI, développé par la société anglaise Nexor, et All-in-One, développé par Albaninet

- février : lancement du moteur de recherche Infoseek, pour une partie en accès libre et pour une autre partie en accès payant.

- mars : lancement, par une entreprise de Floride (Internet Business Connection), du métamoteur The Internet Sleuth ("le détective de l'Internet"), qui donne accès à plus de 1000 services de recherche, de toutes sortes (moteurs de recherche, annuaires, banques de données, sites de référence, etc.)

- juin : création de la société Lycos Inc., pour la commercialisation du moteur de recherche Lycos. Il indexera rapidement environ 5 millions de documents.

- juillet : mise en ligne du métamoteur Metacrawler, développé au Département de Computer Science & Engineering de l'Université de Washington. Metacrawler permet un accès simultané à une dizaine d'outils de recherche.

- été : début du projet de recherche, lancé par Digital Equipment à Palo Alto (Californie), qui débouchera sur la création du moteur de recherche Alta Vista.

- automne :

- lancement d’Excite, moteur de recherche et portail orienté vers le grand public, et rapidement implanté dans une quinzaine de pays.

- lancement de Lokace, moteur de recherche francophone

- 15 décembre : ouverture du moteur de recherche Alta Vista, par la société Digital Equipment. Le succès est immédiat avec près de 300 000 utilisateurs le premier jour.

  • 1996 :

- création en France, par une petite société informatique, de Echo, l’un des plus puissants moteurs de recherche francophones

- avril : entrée en bourse de Yahoo!, qui connaîtra un essor boursier spectaculaire

- mai :

- Alta Vista recense environ 30 millions de pages web sur 225 000 serveurs et 14 000 groupes de discussion, soit 21 millions de documents ; il gère 12 millions de requêtes quotidiennes et est alors considéré comme le moteur de recherche le plus puissant et le plus perfectionné.

- lancement du moteur de recherche HotBot, produit d’un partenariat entre le magazine électronique HotWired et l’Université de Berkeley, qui utilise son propre moteur de recherche Inktomi. Inktomi, qui deviendra une société indépendante, est un moteur de recherche non accessible, qui revend sa base de données (l’une des plus grosses) à différents portails et acteurs.

- juillet :

- ouverture du répertoire thématique généraliste français, Nomade, par une société indépendante d’édition multimédia, Objectif Net S.A. Nomade sera racheté par la suite par Libertysurf.

- rachat de Magellan par Excite

- octobre : lancement de l’annuaire LookSmart, développé par la société australienne LookSmart Ltd

- automne-hiver : apparition de plusieurs outils spécialisés dans la recherche d’images : Alta Vista Images, WebSeek, le NIX (Nasa Image Exchange), base de données d’images de la NASA

- novembre : rachat de WebCrawler par Excite

- décembre : soutien de France Télécom à la jeune société Echo ; le moteur de recherche Echo est intégré à la base Pagesweb.com.

  • 1997 :

- lancement du métamoteur DogPile, qui interroge jusqu’à 25 outils de recherche

- lancement de Copernic, un métamoteur hors ligne, développé par une société québecoise, Agents Technologies Inc., qui sera renommée Copernic Technologies Inc. Copernic rencontrera un grand succès, en raison de sa souplesse, de sa convivialité, de sa rapidité et... de sa gratuité : l'entreprise québecoise diffuse son logiciel à la fois en version gratuite (grand public) et payante (professionnelle).

- janvier : création de Voilà, annuaire francophone lancé par France Telecom. Voilà fonctionne par soumission de sites.

- juillet : enrichissement de l’interface utilisateur d’Alta Vista, avec la fonction Refine (appelée d’abord LiveTopics), permettant d’affiner sa question, et diverses fonctionnalités (choix de la langue, configuration des préférences d'interface…).

- août : lancement de NorthernLight, moteur de recherche, qui deviendra quelques temps l’un des plus grands index du web, avec une base de 368 millions de pages et une Special Collection composée de 25 millions de documents en texte intégral issus de plus de 7100 sources.

- automne : après avoir eu un contenu généraliste, l’UREC redevient un annuaire spécialisé, consacré à l’enseignement supérieur et à la recherche

- octobre : Alta Vista annonce un index de 100 millions de pages web et environ 20 millions de requêtes par jour.

  • 1998 :

- transformation de Yahoo ! en portail généraliste : débuts de la tendance à la " portalisation " des outils de recherche

- rachat de Digital Equipment, la société d’Alta Vista, par le constructeur informatique Compaq

- création du moteur de recherche Google (dont le nom est dérivé du terme "Googol" qui signifie "10 à la puissance 100") par deux étudiants, Larry Page et Sergey Brin, de l'Université de Stanford (qui a vu naître Yahoo!).

- juin : lancement de l’Open Directory Project, par des internautes voulant créer un annuaire contributif, fondé sur le bénévolat, en alternative aux annuaires généralistes commerciaux, comme Yahoo. La première version de cet annuaire s’appelle NewHoo!.

- juillet : création du moteur de recherche francophone Voilà, utilisant la technologie du moteur de recherche Echo, racheté par France Télécom. Le portail Voilà offre désormais un annuaire, un moteur de recherche, et plusieurs services (messagerie, etc.)

- automne : nouvelles fonctionnalités de recherche sur Alta Vista (possibilité d’affiner les requêtes, recherche d’images, de sons et de vidéos, filtre familial…)

- octobre : rachat, par Lycos, de la société Wired Digital, gestionnaire du moteur HotBot.

- novembre : Netscape rachète l’annuaire contributif NewHoo! et l’intègre dans son réseau de sites Mozilla. L’annuaire est rebaptisé Open Source Directory et repose sur un réseau de plus de 33 000 éditeurs bénévoles, issus de 230 pays et experts dans un domaine.

  • 1999 :

- avril : le moteur de recherche Lycos devient également un annuaire, utilisant l’annuaire Open Directory de Netscape. Lycos utilise à la fois ses propres index et ceux de l’Open Directory.

- mai : lancement du moteur de recherche All The Web par deux sociétés, le norvégien FAST et l’américain Dell. Le projet est ambitieux (indexation de " all the web, all the time ") et le moteur de recherche annonce un index de 80 millions de pages. En septembre, le chiffre de 210 millions de pages est avancé.

- juin : les deux co-fondateurs de Google lèvent 25 millions de dollars de capitaux et lancent réellement le moteur de recherche, aujourd'hui basé à Mountain View, en Californie. Google se révèle un moteur de recherche très original, fondé sur un autre principe d’indexation, l’indice de popularité.

- août : lancement officiel par la jeune société française, Digimind, de Strategic Finder, un métamoteur "hors ligne" ; Strategic Finder s'annonce comme un outil puissant, pouvant interroger simultanément plus de 1000 sources professionnelles, concurrent direct de Copernic, le métamoteur québecois lancé quelques mois plus tôt,.

- octobre : après son rachat par CMGI, AltaVista change une nouvelle fois son interface utilisateur et augmente son index à 275 millions de pages.

  • 2000 :

- février : lancement de la version française d’Alta Vista

- mai :

- la société Lycos Inc. Est rachetée par la société espagnole Terra Networks (équivalent de Wanadoo). Le réseau Lycos Network devient l’un des premiers acteurs du web.

- le moteur de recherche français Ecila est racheté par Libertysurf, groupe possédant Nomade.

- juillet : création, en France, de la société MapStan, spécialisée dans la conception des technologies et des outils de cartographie de l'information. Dans le cadre d'un programme de Recherche et Développement, soutenu par l'ANVAR, développement par Mapstan d'un système de navigation personnalisée, le "Web Positioning System" (WPS)

- octobre :

- l’index de All The Web à 575 millions de pages web

- premières offres de référencement payant des sites proposées par Yahoo et Looksmart

- création, par trois ingénieurs, du métamoteur client Glooton

- novembre : Lycos Europe rachète Multimania, site communautaire français, et devient ainsi l’un des portails francophones les plus importants (premier fournisseur français de l’e-mail gratuit, avec Caramail)

- décembre : ouverture de HotBot France, fondé sur l’utilisation du moteur Inktomi et de l’annuaire de Lycos France.

  • 2001 :

- disparition de plusieurs outils de recherche : Excite France et Canada, Ecila, Lokace, Go/InfoSeek, Snap, Magellan, Raging Search

- généralisation du principe du référencement payant, facultatif ou obligatoire, sur la plupart des annuaires généralistes et sur trois moteurs de recherche (AltaVista, All The Web et Inktomi)

- essor du réseau Lycos Network, présent dans plus de trente pays, associé en Europe à l’éditeur Bertelsmann et qui comprend les outils et sociétés suivants : Lycos.com (comprenant notamment Multimania et Caramail), Tripod, Angelfire, WhoWhere, MailCity, HotBot, HotWired, WiredNews, Webmonkey, Suck.com, Quote.com, Sonique, Gamesville.

- " course à l’index le plus grand " : Alta Vista passe à 550 millions de pages web.

- apparition de nouveaux moteurs originaux : Teoma, Wisenut

- janvier-février : lancement du métamoteur Kartoo, développé par une jeune société française de Clermont-Ferrand : Kartoo permet d’interroger 14 annuaires et moteurs et renouvelle le monde des métamoteurs, en proposant une nouvelle interface, de nombreuses possibilités de recherche, une présentation cartographique originale des résultats…

- janvier : lancement de LookSmart France, annuaire francophone, avec l’objectif de recenser 200 000 sites dans 10 000 catégories. LookSmart France fonctionne sur la base du référencement payant.

- février : disparition de Deja.com, moteur de recherche spécialisé pour les archives des forums de discussion, racheté par Google, qui crée un nouveau service : groups.google.com

- octobre :

- aboutissement du programme de R&D de la société Mapstan, et sortie du métamoteur cartographique MapStan Search, fondé sur la technologie du WPS (Web Positioning System) : Map Stan Search se définit comme un métamoteur de recherche et de capitalisation des connaissances, fondé sur l'analyse des usages et des comportements des utilisateurs.

- 1er : dépôt de bilan de la société Excite@Home, propriétaire du moteur de recherche Excite

- 15  : fermeture du moteur de recherche Ecila

- novembre : après les fichiers PDF, indexés depuis janvier, annonce par Google de la possibilité d’indexer des fichiers non HTML, notamment ceux de la gamme Microsoft (Word, Excel, Power Point) et les fichiers RTF et PostScript. Le " web visible " s’étend d’un seul coup à une partie du web " invisible ".

  • 2002 :

- " course à l’index le plus grand " : All The Web à 630 millions de pages , Google à plus de 2 milliards de pages…

- lancement de Mirago, moteur de recherche francophone innovant, offrant de nombreuses fonctionnalités originales (notamment dans l'indexation syntaxique)

- avril :

- Google développe son implantation en Europe et ouvre un site en Belgique, disponible en plusieurs langues : français, flamand, allemand et anglais.

- Google, Yahoo et Voila sont les trois outils les plus utilisés du Web francophone

- juin : ouverture du site de Google France

- août-septembre : selon Onestat, Google totalise, à lui seul, plus de 55 % du trafic mondial sur les outils de recherche mondiaux, Yahoo plus de 20 %, MSN, AOL, Terra Lycos, Altavista et Ixquick assurent moins de 10 % chacun ; tous les autres outils de recherche se partagent moins de 5 % du trafic...

Version imprimable