Enquête sur les besoins de formation des doctorants à la maîtrise de l'information scientifique

Version imprimable

En 2007-2008, une enquête a été menée auprès des doctorants de Bretagne, sur leurs pratiques informationnelles et leurs besoins de formation, en matière de maîtrise de l'information scientifique.

Cette enquête a été réalisée dans le cadre du projet Form@doct, projet de didacticiel proposé par les SCD des universités de Bretagne : UBO, UBS, Rennes 2, Rennes 1, INSA et par l’URFIST de Rennes, et déposé dans le cadre du PRES de l’Université Européenne de Bretagne. Ce projet, en cours de réalisation, s’adresse en priorité aux doctorants de Bretagne et vise à développer la connaissance et la maîtrise des notions, des compétences et des savoir-faire de l’information scientifique, qui sont mobilisés dans le travail de recherche doctorale.

Pour affiner la maquette générale du didacticiel, une enquête de besoins (sous forme papier et en ligne) a été réalisée par l’équipe projet de Form@doct, au cours de l’hiver 2007-2008, auprès des 2218 doctorants des écoles doctorales de Bretagne. Cette enquête visait à obtenir des indications sur leurs formations et acquis antérieurs, sur leur maîtrise des ressources et outils de recherche documentaire, sur leur connaissance des procédures de publication et de diffusion des travaux scientifiques, enfin sur leurs souhaits en termes de services et de formation.

Sur 602 questionnaires recueillis, 519 étaient complets et ont donc pu être exploités, correspondant presque au quart de la population sollicitée. Ainsi, par son ampleur, cette enquête est-elle, à notre connaissance, l’une des plus importantes menées récemment en France sur les pratiques informationnelles au niveau du doctorat. S'il ne s'agit nullement d'une enquête sociologique sur les usages, et si elle souffre de quelques biais méthodologiques, elle constitue néanmoins une photographie intéressante des pratiques informationnelles d'une population mal connue et fournira d'utiles indications à tous les formateurs de la maîtrise de l'information.

En voici les principaux résultats :

  • Effectifs et taux de réponse :
    Effectif total : 2 218 doctorants inscrits en janvier 2008 ; Taux de réponse : 23,4 %
     
  • Formation reçue en méthodologie de la recherche documentaire :
    67,5 % des doctorants n’ont reçu aucune formation à la recherche documentaire au cours
    de l’ensemble de leur cursus universitaire.
     
  • Ressources documentaires les plus utilisées :
    • 96 % utilisent les moteurs de recherche
    • 65 % : le catalogue de la bibliothèque
    • 55 % : la documentation du laboratoire
    • 53 % : les portails spécialisés
       
  • Ressources documentaires rarement ou jamais utilisées :
    • 94 % n’utilisent jamais ou rarement les blogs
    • 88 % : les bases de données brevets
    • 77 % : les archives ouvertes (HAL…)
    • 74 % : les catalogues étrangers
    • 71 % : le catalogue SUDOC
    • 62 % : les bases de données (Medline, Francis, Pascal…)
       
  • Utilisation des moteurs de recherche :
    • Les deux moteurs de recherche les plus utilisés : Google : 85 % ; Google Scholar : 37 %
    • 60 % ne connaissent pas les métamoteurs et 5% seulement les utilisent.
    • 46 % ne connaissent pas les moteurs de recherche spécialisés dans leur discipline et 20 % seulement les utilisent.
       
  • Outils avancés de recherche et de traitement de l’information :
    • 98 % ne connaissent pas ou n’utilisent pas les moissonneurs OAI
    • 97 % : les plate formes de partage de signets
    • 92 % : les outils de cartographie de l’information (mind mapping)
    • 63 % : les outils de veille (alertes, RSS…)
       
  • Connaissance des circuits de l’information scientifique :
    • 53 % connaissent la notion de facteur d’impact
       
  • Outils et modalités de rédaction et de diffusion de la thèse et des publications scientifiques :
    • 83 % ne connaissent pas les modalités de publication électronique de la thèse
    • 82 % ne savent pas déposer un document dans une archive ouverte
    • 82 % n’utilisent pas ou ne connaissent pas les feuilles de style
    • 79 % n’utilisent pas ou ne connaissent pas le guide de rédaction des thèses
    • 65 % n’utilisent pas les logiciels de gestion bibliographique
    • 51 % ne connaissent pas les règles de la propriété intellectuelle
       
  • Les besoins de formation des doctorants :
    • Services souhaités à plus de 60 % : listes de ressources, sélections de liens, fichiers,
      dossiers…
    • Contenus souhaités à plus de 60 % : la recherche, l’analyse et l’exploitation de
      l’information

 

Le document d'analyse et de synthèse des résultats complets est disponible ci-dessous, ainsi que le questionnaire.

Cette enquête a été présentée par Ottilia Henriet, conservateur au SCD de l'UBO et responsable du projet Formadoct, aux dernières Rencontres FORMIST, du 19 juin 2008 : cf le diaporama sous PDF.

Nom du documentTaille
Synthese_Enquete_SCD-URFIST.pdf435.83 Ko
Questionnaire Enquete SCD-URFIST-URAFF.pdf69.83 Ko
Diapos_Résultat enquete doctorants_journee Formist.pdf890.45 Ko