retours 

Erec et Enide, éd. Foerster, v. 2925-3930

2925 N'ORENT pas une liue alee,
2926 Quant devant an une valee
2927 Lor vindrent cinc chevalier autre,
2928 Chascuns sa lance sor le fautre,
2929 Les escuz as cos anbraciez,
2930 Et les hiaumes bruniz laciez;
2931 Roberie querant aloient.
2932 A tant la dame venir voient
2933 Qui les trois chevaus amenoit
2934 Et Erec qui aprés venoit.
2935 Tot maintenant que il les virent,
2936 Par parole antr'aus departirent
2937 Trestot lor hernois autressi
2938 Con s'il an fussent ja seisi.
2939 Male chose a an coveitise;
2940 Mes ne fu pas a lor devise,
2941 Que bien i fu mise deffanse.
2942 Mout remaint de ce que fos panse,
2943 Et teus cuide prandre qui faut:
2944 Si firent il a cel assaut.
2945 Ce dist li uns, que il avroit
2946 La pucele ou il i morroit;
2947 Et li autre dist que suens iert
2948 Li destriers vers, que plus ne quiert
2949 De trestot le gaaing avoir.
2950 Li tierz dist qu'il avroit le noir.
2951 "Et gié le blanc!" ce dist li quarz.
2952 Li quinz ne fu mie coarz,
2953 Qu'il dist qu'il avroit le destrier
2954 Et les armes au chevalier.
2955 Seul a seul les voloit conquerre
2956 Et si l'iroit premiers requerre,
2957 Se il le congié l'an donoient;
2958 Et cil volantiers li otroient.
2959 Lors se part d'aus, et point avant;
2960 Cheval ot buen et bien movant.
2961 Erec le vit et sanblant fist
2962 Qu'ancor garde ne s'an preïst.
2963 Quant Enide les a veüz,
2964 Toz li sans li est esmeüz;
2965 Grant peor ot et grant esmai.
2966 "Lasse!" fet ele, "je ne sai
2967 Que je die ne que je face;
2968 Que mes sire mout me menace,
2969 Et dit qu'il me fera enui,
2970 Se je de rien parol a lui.
2971 Mes se mes sire estoit or morz,
2972 De moi seroit nus reconforz;
2973 Morte seroie et maubaillie.
2974 Deus! mes sire ne les voit mie!
2975 Qu'atant je donc, mauveise fole?
2976 Trop ai or chiere ma parole
2977 Quant je ne li ai dit pieç'a.
2978 Bien sai que cil qui vienent ça,
2979 Sont de mal feire ancoragié.
2980 Et Deus! comant li dirai gié?
2981 Il m'ocirra. Assez m'ocie!
2982 Ne leirai que je ne li die."
2983 Lors l'apele doucemant: "Sire!"
2984 "Quoi?" fet il; "que volez vos dire?"
2985 "Sire, merci! Dire vos vuel
2986 Que desbuschié sont de cest bruel
2987 Cinc chevalier, don mout m'esmai.
2988 Je pans et aparceü ai
2989 Qu'il se vuelent a vos conbatre.
2990 Arriere sont remés li quatre,
2991 Et li cinquismes a vos muet
2992 Tant con chevaus porter le puet;
2993 Je ne gart l'ore qu'il vos fiere.
2994 Li quatre sont remés arriere
2995 Mes ne sont gueires de ci loing;
2996 Tost le secorront au besoing."
2997 Erec respont: "Mar le pansastes
2998 Quant ma parole trespassastes,
2999 Ce que deffandu vos avoie.
3000 Et neporquant tres bien savoie
3001 Que vos gueires ne me prisiez.
3002 C'est servises mal anploiiez
3003 Que je ne vos an sai nul gré,
3004 Ainz sachiez que plus vos an hé;
3005 Dit le vos ai, et di ancore.
3006 Ancor le vos pardonrai ore
3007 Mes autre foiz vos an gardez,
3008 Ne ja vers moi ne regardez;
3009 Que vos feriiez mout que fole.
3010 Je n'aim mie vostre parole."
3011 Lors point el chanp contre celui,
3012 Si s'antrevienent anbedui.
3013 L'uns anvaïst l'autre et requiert:
3014 Erec si duremant le fiert
3015 Que li escuz del col li vole,
3016 Et si li brise la chanole;
3017 Li estrier ronpent, et cil chiet,
3018 Ne n'a pooir qu'il se reliet;
3019 Car mout fu quassez et bleciez.
3020 Uns des autres s'est adreciez,
3021 Si s'antrevienent de randon.
3022 Erec li met tot a bandon
3023 Dessoz le manton an la gorge
3024 Le fer tranchant de buene forge,
3025 Tot tranche les os et les ners;
3026 Derier le col an saut li fers,
3027 Et li sans chauz vermauz an raie
3028 D'anbes deus parz parmi la plaie;
3029 L'ame s'an vet, li cuers li faut.
3030 Li tierz fors de son aguet saut
3031 Qui d'autre part un gué estoit;
3032 Parmi l'eve s'an vient tot droit.
3033 Erec point, si l'a ancontré
3034 Ainz qu'il par fust issuz del gué;
3035 Si bien le fiert que il abat
3036 Et lui et le destrier tot plat.
3037 Li destriers sor le cors li jut
3038 Tant qu'an l'eve noiier l'estut;
3039 Et li chevaus tant s'esforça
3040 Qu'a quelque painne se dreça;
3041 Einsi an a les trois conquis.
3042 Li autre dui ont consoil pris
3043 Que la place li guerpiront
3044 Ne ja a lui ne chanpiront;
3045 Fuiant s'an vont par la riviere.
3046 Erec les anchauce deriere;
3047 Si an fiert un dessor l'eschine
3048 Que sor l'arçon devant l'ancline.
3049 Trestote sa force i a mise,
3050 Sa lance sor le cors li brise,
3051 Et cil cheï le col avant.
3052 Erec mout chieremant li vant
3053 Sa lance que sor lui a freite,
3054 Del fuerre a fors l'espee treite.
3055 Cil releva, si fist que fos.
3056 Erec li dona teus trois cos,
3057 Qu'el sanc li fist l'espee boivre;
3058 L'espaule del bu li dessoivre
3059 Si qu'a la terre jus cheï.
3060 A l'espee l'autre anvaï,
3061 Qui mout isnelemant s'an fuit
3062 Sanz conpeignie et sanz conduit.
3063 Quant cil voit que Erec le chace,
3064 Tel peor a ne set que face:
3065 N'ose atandre, ganchir ne puet,
3066 Le cheval guerpir li estuet;
3067 Que n'i a mes nule fiance.
3068 L'escu giete jus et la lance,
3069 Si se leisse cheoir a terre.
3070 Erec ne le vost plus requerre
3071 Qu'a terre cheoir se leissa;
3072 Mes a la lance s'abeissa:
3073 Celi n'i a mie leissiee
3074 Por la soe qui fu brisiee.
3075 La lance an porte, si s'an vet,
3076 Ne les chevaus mie ne let:
3077 Toz cinc les prant, si les an mainne.
3078 Del mener fu Enide an painne:
3079 Les cinc avuec les trois li baille,
3080 Si li comande que tost aille
3081 Et de parler a lui se taingne,
3082 Que maus ne enuis ne l'an vaingne;
3083 Mes ele mot ne li respont,
3084 Einçois se test et si s'an vont,
3085 Les chevaus an mainnent toz huit.
3086 CHEVAUCHI ont jusqu'a la nuit
3087 Qu'a vile n'a recet ne vindrent.
3088 A l'anuitier lor ostel prindrent
3089 Soz un aubor an une lande.
3090 Erec a la dame comande
3091 Qu'ele dorme et il vellera.
3092 Cele respont que nel fera,
3093 Car n'est droiz et feire nel viaut:
3094 Il dormira qui plus se diaut.
3095 Erec l'otroie et bel li fu.
3096 A son chief a mis son escu
3097 Et la dame son mantel prant,
3098 Sor lui de chief an chief l'estant.
3099 Cil dormi, et cele vella;
3100 Onques la nuit ne somella,
3101 Ainz tint par les frains an sa main
3102 Les chevaus jusqu'a l'andemain,
3103 Et mout s'est blasmee et maudit
3104 De la parole qu'ele ot dite,
3105 Et dist que mal a esploitié,
3106 Ne n'a mie de la meitié
3107 Tant mal come ele a desservi.
3108 "Lasse!" fet ele, "con mar vi
3109 Mon orguel et ma sorcuidance!
3110 Savoir pooie sanz dotance
3111 Que tel chevalier ne mellor
3112 Ne savoit l'an de mon seignor.
3113 Bien le savoie; or le sai miauz,
3114 Car je l'ai veü a mes iauz,
3115 Que trois ne cinc armez ne dote
3116 Honie soit ma langue tote,
3117 Qui l'orguel et l'outrage dist,
3118 Don mes cors a tel honte gist".
3119 Si s'est tote nuit demantee
3120 Jusqu'au demain a l'ajornee.
3121 Erec se lieve par matin,
3122 Si se remetent au chemin,
3123 Ele devant et il deriers.
3124 Androit midi uns escuiiers
3125 Lor vint devant an un valet.
3126 Avuec lui ierent dui vaslet
3127 Qui portoient gastiaus et vin
3128 Et gras formages de gaïn
3129 As prez le conte Galoain
3130 A çaus qui fauchoient son fain.
3131 Li escuiiers fu de grant vide:
3132 Quant il vit Erec et Enide
3133 Qui de vers la forest venoient,
3134 Bien aparçoit que il avoient
3135 La nuit an la forest geü,
3136 N'avoient mangié ne beu
3137 Qu'une jornee tot antor
3138 N'avoit chastel, vile ne tor,
3139 Ne meison fort ne abeïe,
3140 Ospital ne herbergerie.
3141 Puis s'apansa de grant franchise:
3142 Ancontre aus a sa voie anprise,
3143 Si les salue come frans
3144 Et dist: "Sire, je croi et pans
3145 Qu'anuit avez mout traveillié.
3146 Bien sai que vos avez vellié
3147 Et geü an ceste forest.
3148 De cest blanc gastel vos revest
3149 S'il vos plest un po a mangier.
3150 Nel di pas por vos losangier;
3151 Que rien ne vos quier ne demant.
3152 Li gastel sont de buen fromant,
3153 Buen vin ai et formages gras,
3154 Blanche toaille et biaus henas.
3155 S'il vos plest a desjeüner
3156 Ne vos covient aillors torner.
3157 An l'erbe vert dessoz cez charmes
3158 Vos desarmeroiz de voz armes,
3159 Si vos reposeroiz un po.
3160 Desçandez, que je le vos lo."
3161 Erec a pié a terre mis,
3162 Si li a dit: "Biaus douz amis,
3163 Je mangerai vostre merci,
3164 Ne quier aler avant de ci."
3165 Li serjanz fu de bel servise:
3166 La dame a jus del cheval mise
3167 Et li vaslet les chevaus tindrent
3168 Qui ansanble o l'escuiier vindrent.
3169 Puis se vont asseoir an l'onbre.
3170 Li escuiiers Erec desconbre
3171 De son hiaume, si li deslace
3172 La vantaille devant la face;
3173 Puis a devant aus estandue
3174 La toaille sor l'erbe drue;
3175 Le gastel et le vin lor baille,
3176 Un formage lor pere et taille.
3177 Cil manjuent qui faim avoient
3178 Et del vin volantiers bevoient.
3179 Li escuiiers devant aus sert
3180 Qui son servise pas ne pert.
3181 Quant mangié orent et beü,
3182 Erec cortois et larges fu.
3183 "Amis!", fet il, "an guerredon
3184 Vos faz d'un de mes chevaus don.
3185 Prenez celui qui miauz vos siet!
3186 Et si vos pri, mes ne vos griet,
3187 Arriers au chastel retornez,
3188 Un riche ostel m'i atornez."
3189 Et cil respont que il fera
3190 Volantiers quanque lui pleira.
3191 Puis vint as chevaus, ses deslie,
3192 Le ver an prant, si l'an mercie;
3193 Car cil li sanble li miaudre estre.
3194 Sus monte par l'estrier senestre,
3195 Andeus les a iluec leissiez,
3196 Au chastel vint toz esleissiez,
3197 Ostel a pris bien atorné.
3198 Ez le vos arriers retorné;
3199 "Or tost, sire!", fet il, "montez;
3200 Car buen ostel et bel avez."
3201 Erec monta, la dame aprés.
3202 Li chastiaus estoit auques pres:
3203 Tost furent a l'ostel venu.
3204 A joie furent receü:
3205 Li ostes mout bel les reçut
3206 Et tot quanqu il lor estut
3207 Fist atorner a grant planté
3208 Liez et de buene volanté.
3209 QUANT li escuiiers fet lor ot
3210 Tant d'enor con feire lor pot,
3211 A son cheval vint, si remonte,
3212 Par devant les loges le conte
3213 Mena a ostel son cheval.
3214 Li cuens et troi autre vassal
3215 S'estoient venu apuiier.
3216 Quant li cuens vit son escuiier
3217 Qui sor le destrier ver seoit
3218 Demanda li cui il estoit.
3219 Et il respont qu'il estoit suens.
3220 Mout s'an est mervelliez li cuens.
3221 "Comant?" fet il; "ou l'as tu pris?"
3222 "Uns chevaliers que je mout pris,
3223 Sire," fet il, "le m'a doné.
3224 An cest chastel l'ai amené,
3225 S'est a ostel chiés un borjois.
3226 Li chevaliers est mout cortois,
3227 Et tant bel home onques ne vi.
3228 Se juré l'avoie et plevi,
3229 Ne vos conteroie je mie
3230 Sa biauté tote ne demie."
3231 Li cuens respont: "Je pans et croi
3232 Que il n'est pas plus biaus de moi?"
3233 "Par foi, sire," fet li serjanz,
3234 "Vos estes assez biaus et janz.
3235 N'a chevalier an cest païs
3236 Qui de la terre soit naïs
3237 Que plus biaus ne soiiez de lui;
3238 Mes bien os dire de cestui
3239 Qu'il est plus biaus de vos assez,
3240 Se del hauberc ne fust quassez
3241 Et quamoissiez et debatuz.
3242 An la forest s'est conbatuz
3243 Toz seus ancontre huit chevaliers,
3244 S'an amainne les huit destriers.
3245 Et avuec lui vient une dame
3246 Tant bele qu'onques nule fame
3247 La meitié de sa biauté n'ot."
3248 Quant li cuens ceste novele ot,
3249 Talanz li prant que veoir aille
3250 Se ce est veritez ou faille.
3251 "Onques mes", fet il, "n'oï tel.
3252 Mainne moi dons a son ostel;
3253 Que certainnemant vuel savoir,
3254 Se tu me dis mançonge ou voir."
3255 Cil respont: "Sire, volantiers.
3256 Ci est la voie et li santiers,
3257 Que jusque la n'a pas grant voie."
3258 "Mout me tarde que je les voie,"
3259 Fet li cuens, lors s'an vet a val;
3260 Et cil desçant de son cheval,
3261 Si a fet le conte monter.
3262 Devant corut Erec conter
3263 Que li cuens veoir le venoit.
3264 Erec mout riche ostel tenoit,
3265 Que bien an iert acostumez.
3266 Mout i ot cierges alumez
3267 Et chandoiles espessemant.
3268 A trois conpeignons solemant
3269 Vint li cuens, que n'an i ot plus.
3270 Erec contre lui leva sus
3271 Qui mout estoit bien anseigniez,
3272 Si li dist: "Sire, bien veigniez!"
3273 Et li cuens resalua lui.
3274 Acoté se sont anbedui
3275 Sor une coute blanche et mole,
3276 Si s'antracointent de parole.
3277 Li cuens li porofre et presante
3278 Et prie li qu'il li consante
3279 Que de lui ses gages repraingne.
3280 Mes Erec prandre ne les daingne,
3281 Ainz dit qu'assez a a despandre;
3282 N'a mestier de son avoir prandre
3283 Mout parolent de mainte chose,
3284 Mes li cuens onques ne repose
3285 De regarder de l'autre part;
3286 De la dame se prist regart.
3287 Por la biauté qu'an li veoit,
3288 Tot son pansé an li avoit.
3289 Tant l'esgarda come il plus pot;
3290 Tant l'ancovi et tant li plot
3291 Que sa biautez d'amors l'esprist.
3292 De parler a li congié prist
3293 A Erec mout covertemant.
3294 "Sire," fet il, "je vos demant
3295 Congié mes qu'il ne vos enuit:
3296 Par corteisie et par deduit
3297 Vuel lez cele dame seoir.
3298 Por bien vos ving andeus veoir,
3299 Ne vos n'i devez mal noter:
3300 A la dame vuel presanter
3301 Mon servise sor tote rien.
3302 Tot son pleisir, ce sachiez bien,
3303 Feroie por amor de vos."
3304 Erec ne fu mie jalos,
3305 Ne n'i pansa ne mal ne boise.
3306 "Sire," fet il, "pas ne me poise.
3307 Seoir et parler vos i loist.
3308 Ne cuidiez pas que il m'an poist.
3309 Volantiers congié vos an doing."
3310 La dame seoit de lui loing
3311 Tant con deus lances ont de lonc;
3312 Et li cuens s'est assis selonc
3313 Delez li sor un bas eschame.
3314 Devers lui se torna la dame
3315 Qui mout estoit sage et cortoise.
3316 "Haï," fet il, "come il me poise,
3317 Quant vos alez a tel viltance!
3318 Grant duel an ai et grant pesance;
3319 Mes se croire me voliiez,
3320 Enor et preu i avriiez
3321 Et mout granz biens vos an vandroit.
3322 A vostre biauté covandroit
3323 Granz enors et granz seignorie.
3324 Je feroie de vos m'amie,
3325 S'il vos pleisoit et bel vos iere;
3326 Vos seriiez m'amie chiere
3327 Et dame de tote ma terre.
3328 Quant je d'amor vos daing requerre,
3329 Ne m'an devez pas escondire.
3330 Bien sai et voi que vostre sire
3331 Ne vos aimme ne ne vos prise.
3332 A buen seignor vos seroiz prise,
3333 Se vos avuec moi remenez."
3334 "Sire, de neant vos penez!"
3335 Fet Enide; "Ce ne puet estre.
3336 He ! miauz fusse je or a nestre,
3337 Ou an un feu d'espines arse
3338 Si que la çandre fust esparse,
3339 Que j'eusse de rien faussé
3340 Vers mon seignor ne anpansé
3341 Felenie ne traïson.
3342 Trop avez fet grant mesprison,
3343 Qui tel chose m'avez requise.
3344 Je nel feroie an nule guise."
3345 Li cuens comance a anflamer:
3346 "Ne me deigneriiez amer,
3347 Dame?" fet il; "Trop estes fiere.
3348 Por losange ne por proiiere
3349 Ne feriiez rien que je vuelle?
3350 Bien est voirs que fame s'orguelle
3351 Quant l'an plus la prie et losange;
3352 Mes qui la honist et leidange,
3353 Cil la trueve mellor sovant.
3354 Certes je vos met an covant,
3355 Que, se vos mon talant ne feites,
3356 Ja i avra espees treites.
3357 Ocirre ferai or androit,
3358 Ou soit a tort ou soit a droit,
3359 Vostre seignor devant voz iauz."
3360 "He, sire, feire poez miauz,"
3361 Fet Enide, "que vos ne dites.
3362 Trop seriiez fel et traïtes,
3363 Se vos l'ocïeiiez einsi.
3364 Rapaiiez vos, je vos an pri;
3365 Car je ferai vostre pleisir.
3366 Por vostre me poez tenir:
3367 Je sui vostre et estre le vuel.
3368 Ne vos ai rien dit par orguel
3369 Mes por savoir et esprover
3370 Se je porroie an vos trover
3371 Que vos m'amissiez de buen cuer.
3372 Mes je ne voudroie a nul fuer
3373 Que eüssiez traïson feite.
3374 Mes sire vers vos ne se gueite:
3375 Se vos einsi l'ocïeiiez
3376 Trop grant traïson feriiez
3377 Et j'an reseroie blasmee.
3378 Tuit diroient par la contree,
3379 Que ce seroit fet par mon los.
3380 Jusqu'au matin aiiez repos,
3381 Que mes sire voudra lever.
3382 Adonc le porroiz miauz grever
3383 Sanz blasme avoir et sanz reproche."
3384 El panse cuers que ne dit boche.
3385 "Sire," fet ele, "or me creez!
3386 Ne soiiez pas si esfreez,
3387 Mes demain anvoiiez ceanz
3388 Voz chevaliers et voz serjanz,
3389 Si me feites a force prandre:
3390 Mes sire me voudra deffandre
3391 Qui mout est fiers et corageus.
3392 Ou soit a certes ou a jeus,
3393 Feites le prandre et afoler
3394 Ou de la teste decoler.
3395 Trop ai menee ceste vie:
3396 Je n'aim mie la conpeignie
3397 Mon seignor, je n'an quier mantir.
3398 Je vos voudroie ja santir
3399 An un lit certes nu a nu.
3400 Des qu'a ce an somes venu,
3401 De m'amor estes a seür."
3402 Li cuens respont: "A buen eur,
3403 Dame! Certes buer fustes nee;
3404 A grant enor seroiz gardee."
3405 "Sire," fet ele, "bien le croi;
3406 Mes avoir an vuel vostre foi,
3407 Que vos me tandroiz chieremant:
3408 Ne vos an crerroie autremant."
3409 Li cuens respont liez et joianz:
3410 "Tenez, ma foi je vos fianz,
3411 Dame, leaumant come cuens
3412 Que je ferai trestoz voz buens;
3413 Ja de ce ne vos esmaiiez:
3414 Ne voudroiz rien que vos n'aiiez."
3415 Lors an a cele la foi prise;
3416 Mes po l'an est et po la prise
3417 Fors por son seignor delivrer.
3418 Bien set par parole enivrer
3419 Bricon des qu'ele i met s'antante.
3420 Miauz est assez qu'ele li mante
3421 Que ses sire fust depeciez.
3422 De lez li s'est li cuens dreciez,
3423 Si la comande a Deu çant foiz;
3424 Mes mout li vaudra po la foiz,
3425 Que fianciee li avoit.
3426 Erec de ce rien ne savoit,
3427 Qu'il deüssent sa mort pleidier;
3428 Mes Deus li porra bien eidier,
3429 Et je cuit que si fera il.
3430 Or est Erec an grant peril
3431 Et si ne cuide avoir regart.
3432 Mout est li cuens de male part
3433 Qui sa fame tolir li panse
3434 Et lui ocirre sanz deffanse.
3435 Come fel prant a lui congié:
3436 "A Deu", fet il, "vos comant gié."
3437 Erec respont: "Sire, et gié vos."
3438 Einsi departent antr'aus dos.
3439 De la nuit fu granz masse alee.
3440 An une chanbre a recelee
3441 Furent dui lit a terre fet.
3442 Erec an l'un couchier se vet,
3443 An l'autre est Enide couchiee
3444 Mout dolante et mout correciee.
3445 Onques la nuit ne prist somoil
3446 Por son seignor fu an esvoil
3447 Que le conte ot bien coneü,
3448 De tant come ele l'ot veü,
3449 Que plains estoit de felenie.
3450 Bien set que, se il a baillie
3451 De son seignor, ne puet faillir
3452 Que il nel face maubaillir;
3453 Seürs puet estre de la mort:
3454 De li ne set nul reconfort.
3455 Tote la nuit vellier l'estuet;
3456 Mes ainz le jor, se ele puet
3457 Et ses sire la vuelle croirre,
3458 Avront il atorné lor oirre.
3459 EREC dormi mout longuemant
3460 Tote la nuit seuremant
3461 Tant que li jorz mout aprocha.
3462 Lors vit bien Enide et soscha,
3463 Que ele pooit trop atandre.
3464 Vers son seignor ot le cuer tandre
3465 Come buene dame et leaus;
3466 Ses cuers ne fu dobliers ne faus.
3467 Ele se lieve et aparoille,
3468 A son seignor vint, si l'esvoille.
3469 "Ha! sire," fet ele, "merci!
3470 Levez isnelemant de ci,
3471 Que traïz estes antreset
3472 Sanz achoison et sanz forfet.
3473 Li cuens est traïtre provez:
3474 Se ci poez estre trovez
3475 Ja n'eschaperoiz de la place
3476 Que tot desmanbrer ne vos face.
3477 Avoir me viaut, por ce vos het.
3478 Mes se Deu plest, qui toz biens set,
3479 Vos n'i seroiz ne morz ne pris.
3480 Des ersoir vos eüst ocis,
3481 Se creanté ne li eüsse
3482 Que s'amie et sa fame fusse.
3483 Ja le verroiz ceanz venir:
3484 Prandre me viaut et retenir,
3485 Et vos ocirre, s'il vos trueve."
3486 Or ot Erec que bien se prueve
3487 Vers lui sa fame leaumant.
3488 "Dame," fet il, "isnelemant
3489 Feites noz chevaus anseler
3490 Et corez nostre oste apeler,
3491 Si li dites qu'il vaingne ça.
3492 Traïsons comança pieç'a."
3493 Ja sont li cheval anselé,
3494 Et la dame a l'oste apelé.
3495 Erec s'est armez et vestuz.
3496 A lui est ses ostes venuz.
3497 "Sire", dist il, "quel haste avez,
3498 Qui a tel ore vos levez,
3499 Ainz que jorz ne solauz apeire?"
3500 Erec respont qu'il a a feire
3501 Mout longue voie et grant jornee,
3502 Por ce a sa voie atornee
3503 Que mout an est an grant espans;
3504 Et dist: "Sire, de mon despans
3505 N'avez vos ancor rien conté.
3506 Enor m'avez feite et bonté
3507 Et mout i afiert granz merite.
3508 Por set destriers me clamez quite
3509 Que je ai ceanz amenez.
3510 Ne vos soit po, çaus retenez!
3511 De plus ne vos puis mon don croistre,
3512 Nes de la monte d'un chevoistre."
3513 De cest don fu li borjois liez,
3514 Si l'an ancline jusqu'as piez,
3515 Granz merciz et graces l'an rant.
3516 Lors monte Erec et congié prant,
3517 Si se remetent a la voie.
3518 Mout va chastiant tote voie
3519 Enide, se ele rien voit,
3520 Qu'ele tant hardie ne soit
3521 Que ele le mete a reison.
3522 A tant antrent an la meison
3523 Çant chevalier d'armes garni;
3524 Mes de tant furent escharni,
3525 Qu'il n'i ont pas Erec trové.
3526 Lors a bien li cuens esprové
3527 Que la dame l'ot deceü.
3528 L'esclo des chevaus a seü,
3529 Si se sont tuit mis an la trace.
3530 Li cuens formant Erec menace
3531 Et dit que, s'il le puet ataindre,
3532 Por rien nule ne puet remaindre
3533 Que maintenant le chief n'an praingne.
3534 "Mar i avra nul qui se faingne",
3535 Fet il, "de tost esperoner!
3536 Qui me porra le chief doner
3537 Del chevalier que je tant hé,
3538 Mout m'avra bien servi a gré."
3539 Lors s'esleissent tuit abrivé,
3540 De mautalant sont enivré
3541 Vers celui qui onques nes vit,
3542 Ne mal ne lor a fet ne dit.
3543 Tant chevauchent qu'il le choisirent:
3544 An chief d'une forest le virent,
3545 Ainz qu'il par fust anforestez.
3546 Lors n'an est uns seus arestez,
3547 Par contançon s'esleissent tuit.
3548 Enide ot la noise et le bruit
3549 De lor armes, de lor chevaus,
3550 Et voit que plains an est li vaus.
3551 Des que ele les vit venir
3552 De parler ne se pot tenir.
3553 "Haï! sire," fet ele, "haï!
3554 Con vos a cist cuens anvaï
3555 Qui por vos amainne tel ost!
3556 Sire, car chevauchiez plus tost,
3557 Tant qu'an cele forest soiiens.
3558 Espoir tost eschaperiiens,
3559 Car cil sont ancor mout arriere.
3560 Se vos alez an tel meniere,
3561 Ne poez de mort eschaper,
3562 Que n'estes mie per a per."
3563 Erec respont: "Po me prisiez,
3564 Ma parole mout despisiez.
3565 Je ne vos sai tant bel priier
3566 Que je vos puisse chastiier.
3567 Mes se Deus et de moi merci
3568 Tant qu'eschaper puisse de ci,
3569 Ceste vos iert mout chier vandue
3570 Se corages ne me remue."
3571 Il se retorne maintenant
3572 Et vit le seneschal venant
3573 Sor un cheval fort et isnel.
3574 Devant aus toz fet un çanbel
3575 Le tret de quatre arbalestees.
3576 N'avoit pas ses armes prestees,
3577 Car mout s'an fu bien acesmez.
3578 Erec a çaus de la esmez
3579 Et voit que bien an i a çant.
3580 Celui qui si le va chaçant
3581 Panse qu'arester li estuet.
3582 Li uns contre l'autre s'esmuet
3583 Et fierent parmi les escuz
3584 Granz cos des fers tranchanz aguz.
3585 Erec son roit espié d'acier
3586 Li fist parmi le cors glacier,
3587 Ne li escuz ne li haubers
3588 Ne li valut un çandal pers.
3589 A tant ez vos poignant le conte,
3590 Qui, si con l'estoire reconte,
3591 Estoit chevaliers forz et buens;
3592 Mes de ce fist que fos li cuens
3593 Qu'il n'ot que l'escu et la lance.
3594 An sa proesce ot tel fiance,
3595 Qu'armer ne se vost autremant.
3596 De ce fist mout grant hardemant
3597 Que devant trestotes ses janz
3598 S'esleissa plus de nuef arpanz.
3599 Quant Erec le vit fors de rote,
3600 A lui ganchist; cil nel redote,
3601 Si s'antrevienent fieremant.
3602 Li cuens le fiert premieremant
3603 Par tel vertu devant le piz
3604 Que les estriers eüst guerpiz
3605 Se bien afichiez ne se fust.
3606 De l'escu fet croissir le fust
3607 Que d'autre part an saut li fers.
3608 Mes mout fu riches li haubers
3609 Qui si de mort le garanti
3610 Qu'onques maille n'an desronpi.
3611 Li cuens fu forz, sa lance froisse:
3612 Erec le fiert par tel angoisse
3613 Sor l'escu, qui fu tainz de jaune,
3614 Que de la lance plus d'une aune
3615 Parmi le vuit bu li anbat;
3616 Pasmé jus del destrier l'abat.
3617 A tant ganchist, si s'an retorne,
3618 An la place plus ne sejorne.
3619 Parmi la forest a droiture
3620 S'an vet poignant grant aleüre.
3621 Ez vos Erec anforesté,
3622 Et li autre sont aresté
3623 Sor çaus qui anmi le chanp jurent.
3624 Mout s'afichent formant et jurent,
3625 Que il le chaceront einçois
3626 A esperon deus jorz ou trois
3627 Que il nel praingnent et ocïent.
3628 Li cuens antant ce que il dïent,
3629 Qui mout fu el vuit bu bleciez.
3630 Un petit s'est a mont dreciez,
3631 Et les iauz un petitet oevre.
3632 Bien aparçoit que mauveise oevre
3633 Avoit ancomancié a feire.
3634 Les chevaliers fet arriers treire:
3635 "Seignor," fet il, "a toz vos di
3636 Qu'il n'i et un seul si hardi,
3637 Fort ne foible, ne haut ne bas,
3638 Qui ost aler avant un pas.
3639 Retornez tuit isnelemant!
3640 Esploitié ai vilainnemant:
3641 De ma vilenie me poise.
3642 Mout est preuz et sage et cortoise
3643 La dame qui deceü m'a.
3644 Sa biautez d'amor m'aluma:
3645 Por ce que je la desiroie,
3646 Son seignor ocirre voloie
3647 Et li par force retenir.
3648 Bien m'an devoit maus avenir:
3649 Sor moi an est venuz li maus.
3650 Que fel feisoie et desleaus
3651 Et traïtres et forsenez!
3652 Onques ne fu de mere nez
3653 Miaudre chevaliers de cestui.
3654 Ja mes par moi n'avra enui
3655 La ou jel puisse destorner.
3656 Toz vos comant a retorner."
3657 Cil s'an revont desconforté.
3658 Le seneschal an ont porté
3659 Mort an l'anvers de son escu.
3660 Li cuens a puis assez vescu,
3661 Qu'il ne fu pas a mort navrez.
3662 Einsi fu Erec delivrez.
3663 EREC s'an vet toz esleissiez
3664 Une voie antre deus pleissiez,
3665 Il et sa fame devant lui.
3666 A esperon an vont andui.
3667 Tant ont erré et chevauchié,
3668 Qu'il vindrent an un pré fauchié.
3669 Au desbuschier del pleisseïz
3670 Troverent un pont torneïz
3671 Par devant une haute tor,
3672 Qui close estoit de mur antor
3673 Et de fossé lé et parfont.
3674 Isnelemant passent le pont,
3675 Mes mout orent alé petit,
3676 Quant de la tor amont les vit
3677 Cil qui de la tor estoit sire.
3678 De lui vos sai verité dire,
3679 Qu'il estoit mout de cors petiz,
3680 Mes de grant cuer estoit hardiz.
3681 Quant il vit Erec trespassant,
3682 De la tor contre val desçant,
3683 Et fist sor un grant destrier sor
3684 Metre une sele a lions d'or.
3685 Puis comande qu'an li aport
3686 Escu et lance roide et fort,
3687 Espee forbie et tranchant,
3688 Et son hiaume cler et luisant,
3689 Hauberc blanc et chauces treslices;
3690 Car veü a devant ses lices
3691 Un chevalier armé passer,
3692 A cui se viaut d'armes lasser,
3693 Ou cil a lui se lassera
3694 Tant que toz recreanz sera.
3695 Cil ont son comandemant fet:
3696 Ez vos ja le cheval fors tret;
3697 La sele mise et anfrené
3698 L'a uns escuiiers amené;
3699 Uns autre les armes aporte.
3700 Li chevaliers parmi la porte
3701 S'an est issuz plus tost qu'il pot
3702 Toz seus, que conpeignon n'i ot.
3703 Erec s'an vet par un pandant:
3704 Ez vos le chevalier fandant
3705 Parmi le tertre contre val,
3706 Et sist sor un mout fort cheval
3707 Qui si grant esfroi demenoit
3708 Que dessoz ses piez esgrumoit
3709 Les chaillos plus menu
3710 Que muele n'esquache fromant,
3711 Et s'an voloient de toz sanz
3712 Estanceles cleres ardanz,
3713 Que des quatre piez iert avis
3714 Que tuit fussent de feu espris.
3715 Enide ot la noise et l'esfroi;
3716 A po que de son palefroi
3717 Ne cheï jus pasmee et vainne.
3718 An tot le cors de li n'ot vainne,
3719 Don ne li remuast li sans.
3720 Toz li devint pales et blans
3721 Li vis con se ele fust morte.
3722 Mout se despoire et desconforte,
3723 Que son seignor dire ne l'ose,
3724 Qui la menace mout et chose
3725 Et comande qu'ele se teise.
3726 De deus parz est mout a mal eise,
3727 Qu'ele ne set le quel seisir,
3728 Ou le parler ou le teisir.
3729 A li meïsme se consoille:
3730 Sovant del dire s'aparoille
3731 Si que la langue se remuet,
3732 Mes la voiz pas issir n'an puet;
3733 Car de peor estraint les danz,
3734 S'anclot la parole dedanz.
3735 Einsi se justise et destraint:
3736 La boche clot, les danz estraint,
3737 Que la parole fors n'an saille.
3738 A li a prise grant bataille
3739 Et dist: "Seüre sui et certe,
3740 Que mout recevrai leide perte,
3741 Se je einsi mon seignor pert.
3742 Dirai li donc tot an apert?
3743 Nenil. Por quoi? Je n'oseroie,
3744 Que mon seignor correceroie.
3745 Et se mes sire se corroce
3746 Il me leira an ceste broce
3747 Sole, cheitive et esgaree.
3748 Lors serai plus male eüree.
3749 Male eüree? Moi que chaut?
3750 Diaus ne pesance ne me faut
3751 Ja mes, tant con je aie a vivre,
3752 Se mes sire tot a delivre
3753 An tel guise d'ici n'estort,
3754 Qu'il ne soit maheigniez a mort.
3755 Mes se je tost ne li acoint,
3756 Cil chevaliers qui ci apoint
3757 L'avra mort ainz qu'il se regart;
3758 Car mout sanble de male part.
3759 Oïl, trop ai je atandu!
3760 Si le m'a il mout deffandu;
3761 Mes ja nel leirai por deffanse.
3762 Je voi bien que mes sire panse
3763 Tant que lui meïsmes oblie;
3764 Donc est bien droiz que je li die."
3765 Ele li dist. Cil la menace,
3766 Mes n'a talant que mal li face,
3767 Qu'il aparçoit et conoist bien
3768 Qu'ele l'aimme sor tote rien,
3769 Et il li tant que plus ne puet.
3770 Contre le chevalier s'esmuet,
3771 Qui de bataille le semont.
3772 Assanblé sont au pié del mont,
3773 La s'antrevienent et desfïent.
3774 As fers des lances s'antranvïent
3775 Anbedui de totes lor forces.
3776 Ne lor valurent deus escorces
3777 Li escu qui as cos lor pandent.
3778 Li cuir ronpent et les es fandent,
3779 Et des haubers ronpent les mailles.
3780 Anbedui jusques as antrailles
3781 Se sont des gleives anferré,
3782 Et li destrier sont aterré;
3783 Car mout ierent li baron fort.
3784 Ne furent pas navré a mort,
3785 Mes duremant furent blecié.
3786 Isnelemant sont redrecié,
3787 S'ont a aus lor lances retreites:
3788 Ne furent maumises ne freites;
3789 Anmi le chanp les ont gitees.
3790 Del fuerre traient les espees,
3791 Si s'antrevienent par grant ire.
3792 Li uns l'autre blesce et anpire
3793 Que de rien ne s'antrespargnierent.
3794 Si granz cos sor les hiaumes fierent,
3795 Qu'estanceles ardanz an issent,
3796 Quant les espees ressortissent.
3797 Les escuz fandent et esclicent,
3798 Lor haubers faussent et deslicent.
3799 An quatre leus sont anbatues
3800 Les espees jusqu'as charz nues,
3801 Que mout afebloient et lassent;
3802 Et se les espees durassent
3803 Anbes deus longuemant antieres,
3804 Ja ne s'an treississent arrieres,
3805 Ne la bataille ne fenist
3806 Tant que l'un morir covenist.
3807 Enide qui les esgardoit,
3808 A po de duel ne forsenoit.
3809 Qui li veïst son grant duel feire,
3810 Ses poinz detordre, ses crins treire,
3811 Et les lermes des iauz cheoir,
3812 Leal dame poïst veoir.
3813 Et trop fust fel qui la veïst
3814 Se granz pitiez ne l'an preïst.
3815 Et li chevalier se conbatent,
3816 Des hiaumes les pierres abatent,
3817 Li uns a l'autre granz cos done.
3818 Des tierce jusque pres de none
3819 Dura la bataille si fiere,
3820 Que nus hon an nule meniere
3821 Certainnemant n'aparceüst,
3822 Qui le mellor avoir deüst.
3823 Erec s'esforce et s'esvertue,
3824 S'espee li a anbatue
3825 El hiaume jusqu'el chapeler
3826 Si que tot l'a fet chanceler;
3827 Mes bien se tint, qu'il ne cheï.
3828 Et cil ra Erec anvaï,
3829 Si l'a si duremant feru
3830 Sor la pane de son escu
3831 Qu'au retreire est li branz brisiez,
3832 Qui mout estoit buens et prisiez.
3833 Quant il vit brisiee s'espee
3834 Par mautalant a jus gitee
3835 La part qui li remest el poing,
3836 Tant come il onques pot plus loing.
3837 Peor ot; arriers l'estuet treire;
3838 Que ne puet pas grant esforz feire
3839 An bataille ne an assaut
3840 Chevaliers cui s'espee faut.
3841 Erec l'anchauce, et cil li prie
3842 Por Deu merci, qu'il ne l'ocie.
3843 "Merci," fet il, "frans chevaliers!
3844 Ne soiiez vers moi fel ne fiers.
3845 Des que m'espee m'est faillie
3846 La force avez et la baillie
3847 De moi ocirre ou de vif prandre,
3848 Que n'ai don me puisse deffandre."
3849 Erec respont: "Quant tu me pries,
3850 Outreemant vuel que tu dies,
3851 Se tu es outrez et conquis.
3852 Plus ne seras par moi requis,
3853 Se tu te mez an ma menaie."
3854 Et cil del dire se delaie.
3855 Quant Erec le vit delaiier,
3856 Por lui feire plus esmaiier,
3857 Li ra une anvaïe feite,
3858 Sore li cort l'espee treite;
3859 Et cil dist qui fu esmaiiez:
3860 "Merci! sire! Conquis m'aiiez
3861 Des qu'autremant estre ne puet."
3862 Erec respont.: "Plus i estuet;
3863 Qua tant n'an iroiz vos pas quites.
3864 Vostre estre et vostre non me dites,
3865 Et je vos redirai le mien."
3866 "Sire," fet il, "vos dites bien.
3867 Je sui de ceste terre rois.
3868 Mi home lige sont Irois,
3869 N'i a nul ne soit mes rantiz;
3870 Et j'ai non Guivrez li Petiz.
3871 Assez sui riches et puissanz;
3872 Qu'an ceste terre de toz sanz
3873 N'a baron qui a moi marchisse,
3874 Qui de mon comandemant isse
3875 Et mon pleisir ne face tot.
3876 Je n'ai veisin qui ne me dot,
3877 Tant se face orguelleus ne cointes;
3878 Mes mout vuel estre vostre acointes
3879 Et vostre amis d'or an avant."
3880 Erec respont: "Je me revant
3881 Que je sui assez jantis hon.
3882 Erec, fiz le roi Lac, ai non.
3883 Rois est mes pere d'Outre-Gales.
3884 Riches citez et beles sales
3885 Et forz chastiaus a mout mes pere:
3886 Plus n'an a rois ne anperere
3887 Fors le roi Artu solemant.
3888 Celui an ost je voiremant,
3889 Car a lui nus ne s'aparoille."
3890 Guivrez de ce mout s'esmervoille
3891 Et dist: "Sire, grant mervoille oi.
3892 Onques de rien tel joie n'oi
3893 Con j'ai de vostre conoissance.
3894 Avoir poez buene fiance!
3895 Et s'il vos plest a remenoir
3896 An ma terre et an mon menoir,
3897 Mout vos i ferai enorer.
3898 Ja tant n'i voudroiz demorer,
3899 Que dessor moi ne soiiez sire.
3900 Andui avons mestier de mire,
3901 Et j'ai ci pres un mien recet,
3902 N'i a pas huit liues ne set.
3903 La vos vuel avuec moi mener,
3904 S'i ferons noz plaies sener."
3905 Erec respont: "Bon gré vos sai
3906 De ce qu'oï dire vos ai.
3907 N'i irai pas, vostre merci;
3908 Mes itant solemant vos pri
3909 Que se nus besoinz m'avenoit
3910 Et la novele a vos venoit,
3911 Que j'eüsse mestier d'aïe,
3912 Adonc ne m'oblïessiez mie."
3913 "Sire," fet il, "je vos plevis,
3914 Que ja tant con je soie vis,
3915 N'avroiz de mon secors mestier
3916 Que ne vos aille lués eidier
3917 A quanque je porrai mander."
3918 "Ja plus ne vos quier demander;"
3919 Fet Erec; "Mout m'avez promis.
3920 Mes sire estes et mes amis,
3921 Se l'uevre est teus con la parole."
3922 Li uns l'autre beise et acole.
3923 Onques de si dure bataille
3924 Ne fu si douce dessevraille,
3925 Que par amor et par franchise
3926 Chascuns des panz de sa chemise
3927 Trancha bandes longues et lees,
3928 S'ont lor plaies antrebandees.
3929 Quant li uns ot l'autre bandé,
3930 A Deu sont antrecomandé.


suite 

retours