retours 

Erec et Enide, éd. Foerster, v. 6118-6958

6118 Mout avez an grant joie mise
6119 La cort mon oncle et mes amis,
6120 Qu'or serai fors de ceanz mis;
6121 Et por ce que joie an avront
6122 Tuit cil qui a la cort seront,
6123 JOIE DE LA CORT l'apeloient
6124 Cil qui la joie an atandoient.
6125 Tant longuemant l'ont atandue
6126 Que ore lor sera randue
6127 Par vos qui l'avez desresniee.
6128 Bien avez matee et fesniee
6129 Mon pris et ma chevalerie.
6130 Or est bien droiz, que je vos die
6131 Mon non, quant savoir le volez:
6132 Mabonagrains sui apelez;
6133 Mes je ne sui pas coneüz
6134 An terre, ou j'aie esté veüz,
6135 Par remanbrance de cest non,
6136 S'an cest païs solemant non;
6137 Car onques tant con vaslez fui,
6138 Mon non ne dis ne ne conui.
6139 Sire, la verité savez
6140 De quanque vos requis m'avez;
6141 Mes a dire vos ai ancor
6142 Qu'il a an cest vergier un cor,
6143 Que bien avez veu, ce croi.
6144 Fors de ceanz issir ne doi
6145 Tant que le cor aiiez soné;
6146 Mes lors m'avroiz desprisoné
6147 Et lors comancera la Joie.
6148 Qui que l'antande et qui que l'oie,
6149 Ja essoines nel retandra,
6150 Quant la voiz del cor antandra,
6151 Qu'a la cort ne vaingne tantost.
6152 Levez d'ici, sire! Alez tost!
6153 Alez le cor lieemant prandre;
6154 Car vos n'i avez que atandre,
6155 S'an feites ce que vos devez."
6156 Maintenant s'est Erec levez,
6157 Et cil se lieve ansanble o lui,
6158 Au cor an vienent anbedui.
6159 Erec le prant et si le sone,
6160 Tote sa force i abandone
6161 Si que mout loing an va l'oïe.
6162 Mout s'an est Enide esjoïe
6163 Quant ele la voiz antandi,
6164 Et Guivrez mout s'an esjoï.
6165 Liez est li rois et sa janz liee:
6166 N'i a un seul cui mout ne siee
6167 Et mout ne pleise ceste chose.
6168 Nus n'i cesse ne ne repose
6169 De joie feire et de chanter.
6170 Cel jor se pot Erec vanter
6171 Qu'onques teus joie ne fu feite;
6172 Ne porroit pas estre retreite
6173 Ne contee par boche d'ome;
6174 Mes je vos an dirai la some
6175 Briémant et sanz longue parole.
6176 Novele par le païs vole
6177 Qu'einsi est la chose avenue.
6178 Puis n'i ot nule retenue,
6179 Que tuit ne venissent a cort.
6180 Trestoz li pueples i acort,
6181 Qu'a pié que a cheval batant
6182 Que li uns l'autre n'i atant.
6183 Et cil qui el vergier estoient
6184 D'Erec desarmer s'aprestoient
6185 Et chantoient par contançon
6186 Tuit de la joie une chançon;
6187 Et les dames un lai troverent
6188 Que LE LAI DE JOIE apelerent;
6189 Mes n'est gueires li lais seüz.
6190 Bien fu de joie Erec peüz
6191 Et bien serviz a son creante;
6192 Mes celi mie n'atalante
6193 Qui sor le lit d'arjant seoit.
6194 La joie que ele veoit
6195 Ne li venoit mie a pleisir;
6196 Mes mainte jant covient teisir
6197 Et esgarder ce qui lor poise.
6198 Mout fist Enide que cortoise:
6199 Por ce que pansive la vit
6200 Et sole seoir sor le lit,
6201 Li prist talanz que ele iroit
6202 A li parler, si li diroit
6203 De son afeire et de son estre,
6204 Et anquerroit s'il pooit estre,
6205 Qu'ele del suen li redeïst,
6206 Mes que trop ne li desseïst.
6207 Sole i cuida Enide aler,
6208 Que nelui n'i voloit mener;
6209 Mes des dames et des puceles,
6210 Des plus vaillanz et des plus beles,
6211 La suïrent une partie
6212 Por amor et por conpeignie,
6213 Et por celi feire confort
6214 Cui la joie enuie mout fort,
6215 Por ce qu'il li estoit avis,
6216 Qu'or ne seroit mes ses amis
6217 Avuec li tant come il soloit,
6218 Quant del vergier issir voloit.
6219 A cui que il desabelisse,
6220 Ne puet mu
6221 Car venuz est l'ore et li termes.
6222 Por ce li coroient les lermes
6223 Des iauz tot contreval le vis.
6224 Mout plus que je ne vos devis
6225 Estoit dolante et correciee,
6226 Et neporquant si s'est dreciee;
6227 Mes de nelui ne li est tant
6228 De çaus qui la vont confortant,
6229 Que ele an lest son duel a feire.
6230 Enide come de bone eire
6231 La salue; cele ne pot
6232 De grant piece respondre mot;
6233 Car sospir et sanglot li tolent,
6234 Qui mout l'anpirent et afolent.
6235 Grant piece aprés li a randu
6236 La dameisele son salu,
6237 Et quant ele l'ot esgardee
6238 Une grant piece et ravisee,
6239 Si li sanbla que l'ot veüe
6240 Autre foiiee et coneüe;
6241 Mes n'an fu pas tres bien certainne,
6242 Ne d'anquerre ne li fu painne
6243 Dont ele estoit, de quel païs,
6244 Et don ses sire estoit naïs;
6245 D'aus deus demande qui il sont.
6246 Enide briémant li respont
6247 Et la verité li reconte:
6248 "Niece", fet ele, "sui le conte
6249 Qui tient Lalut an son demainne,
6250 Fille de sa seror germainne:
6251 A Lalut fui nee et norrie."
6252 Ne puet mu
6253 Ainz que plus dire li oïst,
6254 Cele qui tant s'an esjoïst
6255 Que de son duel mes ne li chaut.
6256 De leesce li cuers li saut;
6257 Sa joie ne puet mes celer:
6258 Beisier la cort et acoler
6259 Et dist: "Je sui vostre cosine!
6260 Sachiez que c'est veritez fine,
6261 Et vos estes niece mon pere;
6262 Car il et li vostre sont frere.
6263 Mes je cuit que vos ne savez,
6264 Ne oï dire ne l'avez,
6265 Comant je ving an ceste terre.
6266 Li cuens, vostre oncles, avoit guerre,
6267 Si vindrent a lui an soudees
6268 Chevalier de maintes contrees.
6269 Einsi, bele cosine, avint
6270 Qu'avuec aus uns soudoiiers vint,
6271 Li niés le roi de Brandigan;
6272 Chiés mon pere fu pres d'un an.
6273 Bien a, ce croi, doze anz passez:
6274 Ancor estoie anfes assez,
6275 Il iert mout biaus et avenanz.
6276 La feïmes noz covenanz
6277 Antre nos deus teus con nos sist.
6278 Ains ne vos rien qu'il ne vossist
6279 Tant qu'a amer me comança,
6280 Si me plevi et fiança,
6281 Que toz jorz mes amis seroit
6282 Et que il ça m'an amanroit;
6283 Moi plot et lui de l'autre part.
6284 Lui demora et moi fu tart
6285 Que ça m'an venisse avuec lui;
6286 Si nos an venimes andui
6287 Que nus ne le sot fors que nos.
6288 A cel jor antre moi et vos
6289 Estiiens juenes et petites.
6290 Voir vos ai dit; or me redites,
6291 Aussi con je vos ai conté,
6292 De vostre ami la verité,
6293 Par quel avanture il vos a."
6294 "Bele cosine! il m'esposa
6295 Si que mes pere bien le sot
6296 Et ma mere grant joie an ot.
6297 Tuit le sorent et lié an furent
6298 Nostre parant si come il durent.
6299 Liez an fu meïsmes li cuens,
6300 Car il est chevaliers si buens
6301 Que l'an ne puet mellor trover,
6302 Si n'est or pas a esprover
6303 Ne d'enor ne de vasselage;
6304 Et mout est de jantil lignage:
6305 Ne cuit que soit ses parauz nus.
6306 Il m'aimme mout, et je lui plus;
6307 Que l'amors ne puet estre graindre.
6308 Onques ancor ne me soi faindre
6309 De lui amer ne je ne doi.
6310 Don n'est mes sire fiz de roi?
6311 Don ne me prist il povre et nue?
6312 Par lui m'est teus enors venue,
6313 Qu'ains a nule desconselliee
6314 Ne fu si granz aparelliee.
6315 Et s'il vos plest je vos dirai,
6316 Si que de rien ne mantirai,
6317 Comant je ving a tel hautesce;
6318 Ja del dire ne m'iert peresce."
6319 Lors li conta et reconut
6320 Comant Erec vint a Lalut;
6321 Car ele n'ot del celer cure.
6322 Bien li reconta l'avanture
6323 Tot mot a mot, sanz antrelés;
6324 Mes a conter le vos relés
6325 Por ce que d'enui croist son conte
6326 Qui deus foiz une chose conte.
6327 Que qu'eles parloient ansanble
6328 Une dame sole s'an anble
6329 Qui as barons l'ala conter
6330 Por la joie croistre et monter.
6331 De ceste chose s'esjoïrent
6332 Tuit ansanble cil qui l'oïrent.
6333 Et quant Mabonagrains le sot
6334 Por s'amie grant joie an ot
6335 Por ce qu'ele s'an conforta.
6336 Et cele qui lor aporta
6337 La novele hastivemant,
6338 Les fist mout liez sodainnemant.
6339 Liez an fu meïsmes li rois
6340 Qui grant joie feisoit einçois;
6341 Mes or la fet il mout greignor,
6342 Erec porte mout grant enor.
6343 Enide sa cosine an mainne,
6344 Plus bele que ne fu Helainne,
6345 Et plus jante et plus avenant.
6346 Contre eles corent maintenant
6347 Antre Erec et Mabonagrain,
6348 Et Guivret et le roi Evrain,
6349 Et trestuit li autre i acorent,
6350 Si les saluent et enorent,
6351 Que nus ne s'an faint ne retret.
6352 Mabonagrains grant joie fet
6353 D'Enide et ele aussi de lui.
6354 Erec et Guivrez anbedui
6355 Refont joie de la pucele.
6356 Grant joie font et cil et cele,
6357 Si s'antrebeisent et acolent.
6358 De raler el chastel parolent,
6359 Car trop ont el vergier esté.
6360 De l'issir fors sont apresté,
6361 Si s'an issent joie feisant,
6362 Et li uns l'autre antrebeisant.
6363 Trestuit aprés le roi s'an issent;
6364 Mes ainz que el chastel venissent
6365 Furent assanblé li baron
6366 De tot le païs anviron,
6367 Et tuit cil qui la joie sorent
6368 I vindrent, qui venir i porent;
6369 Granz fu l'assanblee et la presse.
6370 Chascuns d'Erec veoir s'angresse,
6371 Et haut et bas, et povre et riche.
6372 Li uns devant l'autre se fiche,
6373 Si le saluent et anclinent,
6374 Et dïent tuit, qu'onques ne finent:
6375 "Deus saut celui par cui ressort
6376 Joie et leesce a nostre cort!
6377 Deus saut le plus buen euré,
6378 Que Deus a feire et anduré!"
6379 Einsi jusqu'a la cort l'an mainnent
6380 Et de joie feire se painnent
6381 Si con li cuer les an semonent.
6382 Rotes, harpes, vi
6383 Gigues, sautier et sinfonies
6384 Et trestotes les armonies
6385 Qu'an poïst dire ne nomer.
6386 Mes je le vos vuel assomer
6387 Briémant, sanz trop longue demore.
6388 Li rois a son pooir l'enore,
6389 Et tuit li autre sanz feintise.
6390 N'i a nul qui de son servise
6391 Ne s'aparaut mout volantiers.
6392 Trois jorz dura la Joie antiers
6393 Ainz qu'Erec s'an poïst torner.
6394 Au quart ne vost plus sejorner
6395 Por rien qu'an li seüst proiier.
6396 Grant jant ot a lui convoiier,
6397 Et mout grant presse au congié prandre.
6398 Ne poïst pas les saluz randre
6399 An demi jor par un et un,
6400 S'il vossist respondre a chascun.
6401 Les barons salue et acole,
6402 Les autres a une parole
6403 Comande a Deu toz et salue.
6404 Enide ne rest mie mue
6405 Au congié prandre des barons.
6406 Toz les salue par lor nons,
6407 Et il li tuit comunemant.
6408 Au departir mout doucemant
6409 Beise et acole sa cosine.
6410 Departi sont, la Joie fine.
6411 CIL s'an vont, et cil s'an retornent.
6412 Erec et Guivrez ne sejornent,
6413 Mes a joie lor voie tindrent
6414 Tant qu'an nuef jorz a Robais vindrent,
6415 Ou li rois lor fu anseigniez.
6416 Le jor devant estoit seingniez
6417 An ses chanbres priveemant;
6418 Ansanble o lui ot solemant
6419 Cinc çanz barons de sa meison.
6420 Onques mes an nule seison
6421 Ne fu trovez li rois si seus,
6422 Si an estoit mout angoisseus,
6423 Que plus n'avoit jant a sa cort.
6424 A tant uns messages acort,
6425 Que il orent fet avancier
6426 Por lor venue au roi noncier.
6427 Cil s'an vint tot devant la rote,
6428 Le roi trova et sa jant tote,
6429 Si le salue come sages
6430 Et dist: "Sire! je sui messages
6431 Erec et Guivret le Petit."
6432 Et puis li a conté et dit
6433 Qu'a sa cort veoir le venoient.
6434 Li rois respont: "Bien veignant soient
6435 Come baron vaillant et preu!
6436 Mellors d'aus deus ne sai nul leu.
6437 D'aus iert mout ma corz amandee."
6438 Lors a la reïne mandee,
6439 Si li a dites les noveles.
6440 Li autre font metre lor seles
6441 Por aler contre les barons.
6442 Ains n'i chaucierent esperons,
6443 Tant se hasterent de monter.
6444 Briémant vos vuel dire et conter
6445 Que ja estoit el borc venue
6446 La rote de la jant menue,
6447 Garçon et queu et botellier,
6448 Por les osteus aparellier.
6449 La granz rote venoit aprés,
6450 S'estoit ja venue si prés,
6451 Qu'an la vile estoient antré.
6452 Maintenant sont antrancontré,
6453 Si s'antresalüent et beisent.
6454 As osteus vienent, si s'aeisent,
6455 Si se deshuesent et atornent;
6456 De lor beles robes s'aornent.
6457 Quant bien et bel atorné furent,
6458 Por aler a la cort s'esmurent.
6459 A cort vienent: li rois les voit,
6460 Et la reïne qui desvoit
6461 D'Erec et d'Enide veoir.
6462 Li rois les fet lez lui seoir,
6463 Si beise Erec et puis Guivret,
6464 Enide au col ses deus braz met,
6465 Si la rebeise et fet grant joie.
6466 La reine ne rest pas coie
6467 D'Erec et d'Enide acoler.
6468 De li poïst l'an oiseler,
6469 Tant estoit de grant joie plainne.
6470 Chascuns del conjoïr se painne.
6471 Et li rois pes feire comande,
6472 Puis anquiert Erec et demande
6473 Noveles de ses avantures.
6474 Quant aqueisiez fu li murmures
6475 Erec a comancié son conte.
6476 Ses avantures li reconte
6477 Que nule n'an i antroblie.
6478 Cuidiez vos or que je vos die
6479 Queus achoisons le fist movoir?
6480 Naie! que bien savez le voir
6481 Et de ce et de l'autre chose,
6482 Si con je la vos ai esclose.
6483 Li reconters me seroit griés,
6484 Car li contes n'est mie briés,
6485 Qui le voudroit recomancier
6486 Et les paroles rajancier,
6487 Si come il le conta et dist:
6488 Des trois chevaliers qu'il conquist,
6489 Et puis des cinc, et puis del conte
6490 Qui li vost feire si grant honte,
6491 Et puis des deus jaianz aprés,
6492 Trestot an ordre, prés a prés,
6493 Ses avantures li conta
6494 Jusque la ou il afronta
6495 Le conte Oringle de Limors.
6496 "De maint peril estes estors,"
6497 Ce dist li rois, "biaus douz amis!
6498 Or remenez an cest païs
6499 A ma cort si con vos solez."
6500 "Sire! des que vos le volez,
6501 Je remandrai mout volantiers
6502 Trois anz ou quatre toz antiers;
6503 Mes priiez Guivret autressi
6504 Del remenoir, et je l'an pri."
6505 Li rois del remenoir li proie,
6506 Et cil la remenance otroie.
6507 Einsi remainnent anbedui:
6508 Li rois les retint avuec lui,
6509 Ses tint mout chiers et enora.
6510 EREC a cort tant demora,
6511 Guivrez et Enide antr'aus trois,
6512 Que morz fu ses pere, li rois,
6513 Qui viauz iere et de grant aage.
6514 Maintenant murent li message:
6515 Li baron qui l'alerent querre,
6516 Li plus haut home de sa terre,
6517 Tant le quistrent et demanderent,
6518 Que a Tintaguel le troverent
6519 Vint jorz devant natevité,
6520 Si li distrent la verité,
6521 Comant il estoit avenu
6522 De son pere, le viel chenu,
6523 Qui morz estoit et trespassez.
6524 Erec an pesa plus assez
6525 Qu'il ne mostra sanblant as janz;
6526 Mes diaus de roi n'est mie janz,
6527 N'a roi n'avient qu'il face duel.
6528 La ou il iere a Tintaguel,
6529 Fist chanter vigiles et messes,
6530 Promist et randi ses promesses,
6531 Si come il les avoit promises,
6532 As meisons Deu et as eglises;
6533 Mout fist bien quanque feire dut:
6534 Povres mesaeisiez eslut
6535 Plus de çant et seissante et nuef,
6536 Si les revesti tot de nuef;
6537 As povres clers et as provoires
6538 Dona, que droiz fu, chapes noires
6539 Et chaudes pelices dessoz.
6540 Mout fist grant bien por Deu a toz:
6541 A çaus qui an orent mestier
6542 Dona deniers plus d'un sestier.
6543 Quant departi ot son avoir
6544 Aprés fist un mout grant savoir,
6545 Que del roi sa terre reprist;
6546 Aprés si li pria et dist
6547 Qu'il le coronast a sa cort.
6548 Li rois li dist que tost s'atort;
6549 Que coroné seront andui,
6550 Il et sa fame ansanble o lui,
6551 A la natevité qui vient;
6552 Et dist: "Aler vos an covient
6553 De ci qu'a Nantes an Bretaingne;
6554 La porteroiz real ansaingne,
6555 Corone el chief et ceptre el poing;
6556 Cest don et ceste enor vos doing."
6557 Erec le roi an mercia
6558 Et dist que mout bel don i a.
6559 A la natevité ansanble
6560 Li rois toz ses barons assanble,
6561 Trestoz par un et un les mande.
6562 A Nantes venir les comande;
6563 Toz les manda: nus n'i remaint.
6564 Erec des suens remanda maint,
6565 Maint venir an i comanda:
6566 Plus an i vint qu'il ne manda
6567 Por lui servir et enor feire.
6568 Ne vos sai dire ne retreire,
6569 Qui fu chascuns ne come ot non;
6570 Mes qui que venist ne qui non,
6571 N'i fu pas obli
6572 Ma dame Enide ne sa mere.
6573 Cil fu mandez premieremant
6574 Et vint a cort mout richemant
6575 Come hauz ber et chastelains.
6576 N'ot pas rote de chapelains
6577 Ne de jant fole n'esbaïe,
6578 Mes de buene chevalerie
6579 Et de jant mout bien atornee.
6580 Chascun jor firent grant jornee:
6581 Tant chevauchierent chascun jor
6582 A grant joie et a grant ator,
6583 La voille de natevité
6584 Vindrent a Nantes la cité.
6585 Onques nul leu ne s'aresterent
6586 Tant qu'an la haute sale antrerent,
6587 Ou li rois et ses janz estoient.
6588 Erec et Enide les voient:
6589 Savoir poez que joie an orent.
6590 Ancontre vont plus tost qu'il porent,
6591 Si les salüent et acolent,
6592 Mout doucemant les aparolent
6593 Et font joie si come il durent.
6594 Quant antreconjoï se furent
6595 Tuit quatre main a main se tindrent,
6596 Jusque devant le roi s'an vindrent,
6597 Si le saluent maintenant,
6598 Et puis la reïne ansemant,
6599 Qui delez lui seoit an coste.
6600 Erec tint par la main son oste
6601 Et dist: "Sire ! veez vos ci
6602 Mon buen oste, mon buen ami,
6603 Qui me porta si grant enor
6604 Qu'a sa meison me fist seignor.
6605 Ainz qu'il me coneüst de rien
6606 Me herberja et bel et bien.
6607 Quanqu
6608 Neïs sa fille me dona
6609 Sanz los et sanz consoil d'autrui."
6610 "Et ceste dame ansanble o lui,
6611 Amis!", fet li rois, "qui est ele?"
6612 Erec nule rien ne li cele:
6613 "Sire!", fet il, "de ceste dame
6614 Vos di qu'ele est mere ma fame."
6615 "Sa mere est ele?" - "Voire! sire!"
6616 "Certes, donc vos puis je bien dire
6617 Que mout doit estre bele et jante
6618 La flors qui nest de si bele ante,
6619 Et li fruiz miaudre, qu'an i quiaut,
6620 Car qui de buen ist, soef iaut.
6621 Bele est Enide, et bele doit
6622 Estre par reison et par droit,
6623 Que bele dame est mout sa mere,
6624 Bel chevalier a an son pere.
6625 De lule rien ne les angingne,
6626 Car mout retret bien et relingne
6627 A anbedeus de mainte chose."
6628 Ci se test li rois et repose,
6629 Si lor comande qu'il s'assieent.
6630 Cil son comandemant ne vieent,
6631 Assis se sont tot maintenant.
6632 Or a Enide joie grant
6633 Quant son pere et sa mere voit,
6634 Que mout lonc tans passé avoit
6635 Que ele nes avoit veüz.
6636 Mout l'an est granz joies creüz:
6637 Mout l'an fu bel et mout li plot;
6638 Sanblant an fist, quanqu'ele pot;
6639 Mes n'an pot pas tel sanblant feire
6640 Qu'ancor ne fust la joie meire.
6641 Ne ie n'an vuel ore plus dire,
6642 Que vers la cort li cuers me tire,
6643 Qui ja estoit tote assanblee.
6644 De mainte diverse contree
6645 I ot contes et dus et rois,
6646 Normanz, Bretons, Escoz, Irois;
6647 D'Angleterre et de Cornoaille
6648 I ot mout riche baronaille,
6649 Que des Gales jusqu'an Anjo,
6650 Ne el Mainne ne an Peito
6651 N'ot chevalier de grant afeire
6652 Ne jantil dame de bone eire
6653 Que les mellors et les plus jantes
6654 Ne fussent a la cort a Nantes,
6655 Si con li rois les ot mandez.
6656 Or o
6657 La grant joie et la grant hautesce,
6658 La seignorie et la richesce,
6659 Qui a la cort fu demenee.
6660 Einçois que none fust sonee,
6661 Ot adobé li rois Artus
6662 Quatre çanz chevaliers et plus,
6663 Toz fiz de contes et de rois.
6664 Chevaus dona a chascun trois,
6665 Et robes a chascun deus peire
6666 Por ce que sa corz miaudre apeire.
6667 Mout fu li rois puissanz et larges:
6668 Ne dona pas mantiaus de sarges,
6669 Ne de conins ne de brunetes,
6670 Mes de samiz et d'erminetes,
6671 De ver antiers et de diaspres,
6672 Listez d'orfrois roiiez et aspres.
6673 Alixandres, qui tant conquist
6674 Que soz lui tot le monde mist,
6675 Et tant fu larges et tant riches,
6676 Vers cestui fu povres et chiches.
6677 Cesar, l'anperere de Rome,
6678 Et tuit li roi que l'an vos nome
6679 An diz et an chançons de geste,
6680 Ne dona tant a une feste
6681 Come li rois Artus dona
6682 Le jor que Erec corona;
6683 Ne tant n'osassent pas despandre
6684 Antre Cesar et Alixandre,
6685 Come a la cort ot despandu.
6686 Li mantel furent estandu
6687 A bandon par totes les sales,
6688 Tuit furent gité fors des males;
6689 S'an prist qui vost, sanz contredit.
6690 Anmi la cort sor un tapit
6691 Ot trante muis d'esterlins blans;
6692 Car lors avoient a cel tans
6693 Coreü dés le tans Merlin
6694 Par tote Bretaingne esterlin.
6695 Iluec pristrent livreison tuit;
6696 Chascuns an porta cele nuit
6697 Tant come il vost a son ostel.
6698 A tierce le jor de noel
6699 Resont tuit a cort assanblé.
6700 Tot a Erec son cuer anblé
6701 La granz joie qui li aproche.
6702 Or ne porroit langue ne boche
6703 De nul home, tant seüst d'art,
6704 Deviser le tierz ne le quart
6705 Ne le quint de l'atornemant
6706 Qui fu a son coronemant.
6707 Donc vuel je grant folie anprandre,
6708 Qui au descrivre vuel antandre;
6709 Mes puis que feire le m'estuet,
6710 Or avaingne qu'avenir puet,
6711 Ne leisserai que je ne die
6712 Selonc mon san une partie.
6713 LI rois avoit deus faudestués
6714 D'ivoire blanc, bien fez et nués,
6715 D'une meniere et d'une taille.
6716 Cil qui les fist, sanz nule faille,
6717 Fu mout sotis et angigneus;
6718 Car si les fist sanblanz andeus
6719 D'un haut, d'un lé et d'un ator,
6720 Ja tant n'esgardissiez antor
6721 Por l'un de l'autre deviser,
6722 Que ja i poïssiez trover
6723 An l'un, qui an l'autre ne fust.
6724 N'i avoit nule rien de fust
6725 Se d'or non ou d'ivoire fin.
6726 Bien furent taillié de grant fin;
6727 Car li dui manbre d'une part
6728 Orent sanblance de liépart,
6729 Li autre dui de corcatrilles.
6730 Uns chevaliers, Bruianz des Illes,
6731 An avoit fet don et seisine
6732 Le roi Artu et la reïne.
6733 Li rois Artus sor l'un s'assist,
6734 Sor l'autre Erec asseoir fist
6735 Qui fu vestuz d'un drap de moire.
6736 Lisant trovomes an l'estoire
6737 La description de la robe,
6738 Si an trai a garant Macrobe,
6739 Qui au descrivre mist s'antante,
6740 Que l'an ne die que je mante.
6741 Macrobes m'ansaingne a descrivre,
6742 Si con je l'ai trové el livre,
6743 L'uevre del drap et le portret.
6744 Quatre fees l'avoient fet
6745 Par grant san et par grant mestrie.
6746 L'une i portrest geometrie,
6747 Si come ele esgarde et mesure,
6748 Con li ciaus et la terre dure,
6749 Si que de rien nule n'i faut,
6750 Et puis le bas et puis le haut,
6751 Et puis le lé et puis le lonc;
6752 Et puis esgarde par selonc
6753 Con la mers est lée et parfonde
6754 Et si mesure tot le monde.
6755 Tel oevre i mist la premerainne;
6756 Et la seconde mist sa painne
6757 An arimetique portreire,
6758 Si se pena mont de bien feire,
6759 Si come ele nonbre par sans
6760 Les jorz et les ores del tans,
6761 Et l'eve de mer gote a gote,
6762 Et puis aprés l'arainne tote
6763 Et les estoiles tire a tire,
6764 (Bien an set la verité dire),
6765 Et quantes fuelles an bois a:
6766 Onques nonbres ne l'an boisa
6767 Ne ja n'an mantira de rien
6768 Quant ele i viaut antandre bien;
6769 Teus est li sans d'arimetique.
6770 La tierce oevre fu de musique,
6771 A cui toz li deduiz s'acorde,
6772 Chant et deschant, et son de corde,
6773 De harpe, de rote et vi
6774 Ceste oevre fu et buene et bele,
6775 Car devant li gisoient tuit
6776 Li estrumant et li deduit.
6777 La quarte qui aprés ovra
6778 A mout buene oevre recovra,
6779 Car la mellor des arz i mist.
6780 D'astronomie s'antremist
6781 Cele qui fet tante mervoille,
6782 Qui as estoiles se consoille
6783 Et a la lune et au soloil;
6784 An autre leu ne prant consoil
6785 De rien qui a feire li soit.
6786 Cil la consoillent bien a droit
6787 De quanqu
6788 Et quanque fu et quanqu
6789 Li font certainnement savoir
6790 Sanz mantir et sanz decevoir.
6791 Ceste oevre fu el drap portreite,
6792 De quoi la robe Erec fu feite,
6793 A fil d'or ovree et tissue.
6794 La pane qui i fu cosue
6795 Fu d'unes contrefeites bestes,
6796 Qui ont totes blanches les testes
6797 Et les cos noirs come une more,
6798 Les dos ont toz vermauz dessore,
6799 Les vantres vers et la coe inde.
6800 Iteus bestes neissent an Inde,
6801 Si ont barbioletes non;
6802 Ne manjuent s'especes non,
6803 Quenele et girofle novel.
6804 Que vos diroie del mantel?
6805 Mout fu riches et buens et biaus:
6806 Quatre pierres ot és tassiaus,
6807 D'une part ot deus crisolites
6808 Et de l'autre deus ametites,
6809 Qui furent assises an or.
6810 ENIDE n'estoit pas ancor
6811 Venue el palés a cele ore.
6812 Quant li rois voit qu'ele demore
6813 Gauvain comande tost aler
6814 Li et la reïne amener.
6815 Gauvains i cort, ne fu pas lanz
6816 O lui li rois Cadovalanz
6817 Et li larges rois de Gavoie.
6818 Guivrez li Petiz les convoie,
6819 Aprés va Yders, li fiz Nut.
6820 Des autres barons i corut
6821 Tant por les deus dames conduire,
6822 Bien poïssent une ost destruire;
6823 Car plus an i ot d'un millier.
6824 Quanque pot, d'Enide atillier
6825 Se fu la reïne penee.
6826 El palés l'an ont amenee
6827 D'une part Gauvains, li cortois,
6828 Et d'autre part li larges rois
6829 De Gavoie, qui mout l'ot chiere,
6830 Tot por Erec, qui ses niés iere.
6831 Quant eles vindrent el palés,
6832 Contre eles vint a grant eslés
6833 Li rois Artus, et par franchise
6834 Lez Erec a Enide assise;
6835 Car mout li viaut grant enor feire.
6836 Maintenant comande fors treire
6837 Deus corones de son tresor,
6838 Totes massices de fin or.
6839 Des qu'il l'ot comandé et dit,
6840 Les corones sanz nul respit
6841 Li furent devant aportees,
6842 D'escharboncles anluminees,
6843 Que quatre an avoit an chascune.
6844 Nule riens n'est clartez de lune
6845 A la clarté que toz li mandre
6846 Des escharboncles pooit randre.
6847 Por la clarté qu'eles randoient,
6848 Tuit cil qui el palés estoient
6849 Si tres duremant s'esbaïrent
6850 Que de piece gote ne virent;
6851 Neïs li rois s'an esbaï
6852 Et neporquant mout s'esjoï
6853 Quant il les vit cleres et beles.
6854 L'une fist prandre a deus puceles
6855 Et l'autre a deus barons tenir.
6856 Puis comanda avant venir
6857 Les evesques et les prïeus
6858 Et les abez religïeus,
6859 Por enoindre le novel roi
6860 Selonc la crestiiene loi.
6861 Maintenant sont avant venu
6862 Tuit li prelat, juene et chenu;
6863 Car a la cort avoit assez
6864 Venuz evesques et abez.
6865 L'evesques de Nantes meïsmes
6866 Qui mout fu prodon et saintismes,
6867 Fist le sacre del roi novel
6868 Mout saintemant et bien et bel,
6869 Et la corone el chief li mist.
6870 Li rois Artus aporter fist
6871 Un ceptre qui mout fu loez.
6872 Del ceptre la façon oez,
6873 Qui fu plus clers d'une verrine,
6874 Toz d'une esmeraude anterine,
6875 Et s'avoit bien plain poing de gros.
6876 Par verité dire vos os
6877 Qu'an tot le mont nen a meniere
6878 De peisson ne de beste fiere
6879 Ne d'ome ne d'oisel volage
6880 Que chascuns lonc sa propre image
6881 N'i fust ovrez et antailliez.
6882 Li ceptres fu au roi bailliez,
6883 Qui a mervoilles l'esgarda;
6884 Si le mist, que plus ne tarda,
6885 Le roi Erec an sa main destre;
6886 Or fu il rois si con dut estre.
6887 Puis ra Enide coronee.
6888 Ja estoit la messe sonee,
6889 Si s'an vont a la mestre eglise
6890 Oïr la messe et le servise;
6891 A l'eveschié s'an vont orer.
6892 De joie veïssiez plorer
6893 Le pere a la reïne Enide
6894 Et sa mere Carsenefide.
6895 Por voir einsi ot non sa mere,
6896 Et Liconaus ot non ses pere;
6897 Mout estoient anbedui lié.
6898 Quant il vindrent a l'eveschié,
6899 Ancontr'aus s'an ist tote fors
6900 O reliques et o tresors
6901 La processions del mostier.
6902 Croiz et textes et ancansier
6903 Et chasses atot les cors sainz,
6904 Dont il ot an l'eglise mainz,
6905 Lor fu a l'ancontre fors tret,
6906 Ne de chanter n'i ot po fet.
6907 Onques ansanble ne vit nus
6908 Tant rois, tant contes ne tant dus
6909 Ne tant barons a une messe,
6910 Si fu granz la presse et espesse,
6911 Que toz an fu li mostiers plains.
6912 Onques n'i pot antrer vilains,
6913 Se dames non et chevalier.
6914 Defors la porte del mostier
6915 An i remest ancor assez:
6916 Tant an i avoit amassez
6917 Qui el mostier antrer ne porent.
6918 Quant tote la messe oïe orent,
6919 Si sont el palés retorné.
6920 Ja fu tot fet et atorné,
6921 Tables mises, et napes sus:
6922 Cinc çanz tables i ot et plus;
6923 Mes je ne vos vuel feire acroire
6924 Chose qui ne sanble estre voire.
6925 Mançonge sanbleroit trop granz,
6926 Se je disoie que cinc çanz
6927 Tables fussent mises a tire
6928 An un palés, ja nel quier dire;
6929 Ainz an i ot cinc sales plainnes,
6930 Si que l'an pooit a granz painnes
6931 Voie antre les tables avoir.
6932 A chascune table por voir
6933 Avoit ou roi ou duc ou conte,
6934 Et çant chevalier tot par conte
6935 A chascune table seoient.
6936 Mil chevalier de pain servoient,
6937 Et mil de vin, et mil de mes
6938 Vestu d'ermins peliçons fres.
6939 De mes divers sont tuit servi:
6940 Neporquant se je ne les vi
6941 Vos an seüsse reison randre,
6942 Mes il m'estuet a el antandre
6943 Que a reconter le mangier:
6944 Assez an orent sanz dangier;
6945 A grant joie et a grant planté
6946 Servi furent a volanté.
6947 QUANT cele feste fu finee,
6948 Li rois departi l'assanblee
6949 Des rois et des dus et des contes,
6950 Dont assez estoit granz li contes,
6951 Des autres janz et des menues
6952 Qui a la feste sont venues.
6953 Mout lor ot doné largemant
6954 Chevaus et armes et arjant,
6955 Dras et pailes de mainte guise,
6956 Por ce qu'il est de grant franchise
6957 Et por Erec qu'il ama tant.
6958 Li contes fine ci a tant.


retours