L'Incoronata, observatoire privilégié des relations entre Indigènes et Grecs aux VIIIe et VIIe siècles av. J.-C.

vue aerienne 2011Colline de l'Incoronata Vue aérienne de la colline. Crédits : équipe Rennes 2 Incoronata, 2011.
fouille incoronata 2014Secteur 1, 2014Fouille du secteur 1 de l'Incoronata, 2014.
ceramica-a-tendaSecteur 1, 2016Céramique indigène peinte du secteur 1 de l'Incoronata, 2016.

fouille secteur 4Secteur 4, 2008Fouille du dépôt du secteur 4 de l'Incoronata, 2008.
fouille secteur 4 2008 fosseSecteur 4, 2008Fouille d'une des fosses circulaires du secteur 4 de l'Incoronata, 2008.
L'équipe de fouille Incoronata 2013L'équipe Incoronata 2013L'équipe de fouille Incoronata 2013

L'Incoronata

Le site de l’Incoronata, en Italie du Sud, région Basilicate, commune de Pisticci, se trouver sur une basse colline alluviale située à 7 km de la côte ionienne, dans le golfe de Tarente, sur la rive droite du fleuve Basento.

Ce site a fait l'objet d'investigations archéologiques depuis sa découverte dans les années 1970 par le surintendant de la Basilicate Dinu Adamesteanu. A la suite d'importantes fouilles et recherches menées par l'Université de Milan sous la direction de Piero Orlandini jusque dans les années 90, l'excavation archéologique a été récupérée à partir de 2002, par Mario Denti, Professeur d'Archéologie et d'Histoire de l'Art de Rennes 2.

Ces nouvelles recherches, sous l'égide du laboratoire LAHM (Laboratoire d'Archéologie et d'Histoire Merlat, composante de ll'UMR 6566 CReAAH), et de l'Université Rennes2, sont rendues possibles grâce à la concession de fouilles délivrée par la Soprintendenza per i Beni Archeologici della Basilicata ; elles se déroulent également avec l'aide de la commune de Pisticci.

Les résultats des campagnes de fouilles ont permis de reconnaître plusieurs phases d'occupation du site et d'établir une grille chronologique s'appuyant sur les données de la stratigraphie, capables de mieux saisir la physionomie historico-archéologique de ce site. L'Incoronata représente en effet un noyau fondamental dans la compréhension des relations entre les nouveaux arrivants Grecs et les communautés indigènes de l'Italie méridionale à une époque (8e et 7e siècles av. J.-C.) précédant la période de la colonisation grecque au sein de cette région de l'Italie méridionale.

Cette mission fonctionne également comme un chantier-école pour les étudiants de la filière archéologique de l'université bretonne : il leur permet à la fois de découvrir le site et sa région, tout en se formant sur un chantier archéologique.

Ce site internet propose de découvrir l'Incoronata et les recherches en cours, menées par l'équipe dirigée par le Pr Mario Denti, composée d' enseignant-chercheur et détudiants.

On peut désormais signaler la présence dans l'encyclopédie libre en ligne Wikipédia d'une page consacrée au site de l'Incoronata (https://fr.wikipedia.org/wiki/Incoronata) : initiée et rédigée dans le cadre du projet Magna Grecia Open Data, elle est désormais, comme toute contribution de Wikipédia, consultable, modifiable et amendable par tout spécialiste des problématiques soulevées par le site.

Enfin, il existe une page facebook, afin d'offrir une information et une actualité des recherches sur l'Incoronata régulièrement mises à jour, différente par son accès plus pratique et dynamique (https://www.facebook.com/lahmincoronata/).

Bonne visite!

 

 

 

Actualités

Page Wikipédia - Une page sur le site de l'Incoronata existe enfin dans l'encyclopédie libre en ligne Wikipedia! Initiée et rédigée par C. Bellamy dans le cadre du projet Magna Grecia Open Data, elle est désormais, comme toute contribution de Wikipédia, consultable, modifiable et amendable par tout spécialiste des problématiques soulevées par le site.

Incoronata-sur-Wikipedia

Publication - La céramique dans les espaces archéologiques "mixtes". Autour de la Méditerranée antique, sous la direction de Mario Denti et Clément Bellamy, (Coll. Archéologie et Culture), Presses Universitaires de Rennes, Rennes, 2016, 222 pages.

espaces-mixtes

Mise en ligne d'un pré-documentaire sur les chercheurs et la recherche, centré sur les activités de l'équipe du LAHM à l'Incoronata, dans le cadre d'un projet de web-documentaire mené par la documentariste Clémence Chevalier, appuyée par Fred Ortuño : "Ce qui nous fédère. Portrait impressioniste d'une fouille archéologique", production de l'association d'archéologie Alter Ego Rennes et de l'Université de Rennes 2.

incoronata-documentaire

Actualités des fouilles et recherches à l'Incoronata

incoronata-facebook

Autres actualités


Free Dreamweaver template created with Adobe Dreamweaver