La création d’une Académie chinoise de traduction à Pékin

Le 29 juillet 2014, une nouvelle Académie chinoise de traduction a été fondée à Pékin (Beijing) par le groupe de la China International Publishing (CPIG), dans un effort visant à mieux expliquer la Chine au monde. Ce nouvel établissement a pour but de participer à la vulgarisation de la langue chinoise ainsi que de permettre de plus en plus d’échanges internationaux.

Zhou Mingwei, président de l’Académie et de la CIPG, a déclaré que l’ouverture de l’établissement allait permettre aux universitaires, praticiens et chercheurs nationaux ou étrangers d’exploiter un univers plus élargi. Ainsi, les apprentis traducteurs pourront effectuer des recherches plus précises et poussées. Ce fut l’objet de son discours durant la conférence sur les échanges culturels et l’art de la traduction en Chine, au cours de laquelle il a également admis que la culture chinoise est bien celle qui tirera le plus de bénéfices de l’ouverture de cette nouvelle Académie.

Celle-ci assure par ailleurs bien d’autres tâches que celles évoquées précédemment : elle est en charge du développement de l’industrie de la traduction en Chine et met en place une équipe de traducteurs chinois qualifiés, capables de répondre aux exigences de la demande internationale en traduction. En outre, elle assure une amélioration permanente du système d’évaluation des traducteurs pratiquants avec la mise en place de prix nationaux de traduction. Pour finir, l’Académie a pour projet l’organisation de programmes de formation des experts en traduction étrangers et chinois.

Blandine LANGLET