Développer votre entreprise à l’international : et la langue arabe dans tout ça ?

Sur notre planète, la langue arabe est la langue officielle de 27 pays et est parlée couramment dans bien d’autres. Si l’on réduit cette aire linguistique au monde arabe, celui-ci est composé de 22 pays (442 millions de locuteurs), s’étend depuis l’océan Atlantique à l’Ouest jusqu’à la mer d’Arabie à l’Est et depuis la mer Méditerranée au Nord jusqu’à la Corne de l’Afrique et l’océan Indien au Sud. De part cette situation, les pays du monde arabe exercent une forte influence politique, culturelle, académique et économique sur leurs voisins, faisant ainsi de la langue arabe l’une des plus parlées sur terre. Continuer la lecture de Développer votre entreprise à l’international  : et la langue arabe dans tout ça  ?

La Langue française : une langue plus parlée qu’on ne pourrait le croire

Beaucoup de gens en France comme dans le monde pensent que le français n’est pas une langue beaucoup parlée puisque la France est un petit pays et que peu d’autres pays parlent le français. Continuer la lecture de La Langue française  : une langue plus parlée qu’on ne pourrait le croire

Transcrire l’audio-visuel pour une plus large accessibilité

Alors que le contenu télévisuel migre de plus en plus vers des plates-formes sur internet comme Netflix ou encore Hulu, qu’en est-il de l’accessibilité à ces services pour les personnes sourdes et malentendantes ? Continuer la lecture de Transcrire l’audio-visuel pour une plus large accessibilité

Traduction : comment choisir sa spécialisation ?

Aujourd’hui, être traducteur ne suffit pas. Pour réussir dans cette branche, et surtout en tant que traducteur indépendant, la meilleure solution est de se spécialiser dans un domaine particulier. L’aéronautique, le médical, la musique ou encore le sport sont de parfaits exemples de ces domaines de spécialisation. Encore faut-il savoir lequel choisir. Les options sont infinies et le traducteur est souvent perdu face à tant de possibilités. Alors comment choisir une spécialisation ? Voici quelques conseils pour vous aider à suivre le bon chemin.

 

Tout d’abord, le plus important est de choisir un domaine qui vous intéresse, mais également dans lequel vous avez un minimum de connaissances. Cela peut paraître évident mais il ne faut surtout pas négliger cette étape. Assurez-vous d’en connaître assez sur les courants artistiques avant de vous spécialiser en histoire de l’art, par exemple.

Posez-vous aussi la question de la demande. La quantité de travail n’est évidemment pas la même selon les différents domaines. En traduction juridique par exemple, les projets ne manqueront pas mais vous ne serez pas seuls sur le marché non plus. Concernant la traduction gastronomique, la quantité de travail peut être conséquente mais il s’agira principalement d’une accumulation de petits projets. À vous de voir également comment vous aimez travailler.

Essayez également de savoir qui seront vos clients. Selon votre organisation, vous préférez peut-être travailler avec des clients directs, ou bien avec des agences. Le domaine pharmaceutique fait par exemple appel à des agences de traduction pour ses projets, car il représente de trop grosses entreprises. Si vous préférez travailler avec des clients directs, choisissez plutôt une spécialisation plus précise et moins courante, comme la philatélie, le ski freestyle ou encore l’équitation.

Demandez-vous à quel point êtes-vous prêts à démarcher les clients. Car en tant que traducteur freelance, il vous faut aller chercher le client, vous faire connaître. Or, si un traducteur économique n’aura pas de mal à trouver des propositions de projet, il en sera sans doute plus compliqué pour un traducteur russe spécialisé dans la traduction de livres de cuisine. Dans les deux cas, il y aura des clients, le problème est de savoir combien de temps on mettra à les trouver.

Enfin, on ne le mentionne que rarement, mais la question du salaire est aussi importante. Vous aimez peut-être énormément votre métier mais il faut tout de même penser à ce que cela va vous rapporter. Vous ne pourriez pas vivre de la traduction de poèmes, tout comme vous ne traduiriez pas des textes de loi pour votre bon plaisir, sans aucune contrepartie.

 

Maintenant, à vous de faire les bons choix, mais gardez en tête qu’il faut vous spécialiser principalement dans un domaine qui vous plaît. Et si jamais vous vous trompez, ou qu’un jour vous changez d’avis, rien n’est perdu ! Vous pouvez toujours vous spécialiser dans un nouveau domaine un jour ou l’autre.

Charlotte Longuèvre

Source : http ://thoughtsontranslation.com/2014/10/13/how-to-decide-if-a-translation-specialization-is-viable/

Comment avoir une traduction de bonne qualité et à un prix abordable ?

Avis à toutes personnes souhaitant s’adresser à un traducteur ou à une agence pour traduire des documents. Si on ne connait pas très bien le monde de la traduction et qu’on ne connait pas les bonnes astuces, le prix d’une traduction peut vite être exorbitant. Continuer la lecture de Comment avoir une traduction de bonne qualité et à un prix abordable  ?

Comment préparer la localisation de son site internet

La traduction est un point non négligeable pour une entreprise souhaitant s’étendre à l’international. Après avoir effectué toutes les tâches financières, légales etc. n’oubliez pas que la localisation du site internet est effectivement une tâche importante. Heureusement, il existe une technique simple, en trois points, qui vous permettra d’organiser et de préparer facilement la localisation de votre site internet. Continuer la lecture de Comment préparer la localisation de son site internet

Google translate et la traduction médicale

Après une expérience étonnante dans le centre hospitalier de Nottingham, où les médecins ont eu recours à Google Translate pour communiquer avec un patient dont ils ne comprenaient pas la langue, des chercheurs se sont intéressés à la qualité de la traduction automatique dans le milieu médical.

En quoi consistait l’étude ?

Cette étude réalisée par NHS (National Health Service, système de santé britannique) s’est focalisée sur les phrases médicales les plus souvent prononcées dans leur quotidien. Le NHS s’est donc basé sur les 10 messages les plus communs transmis aux malades et aux familles des hôpitaux, et a effectué la traduction de ces messages en 26 langues différentes grâce à Google Translate, et bien sûr dans plusieurs combinaisons.

De manière générale, moins de 60 % des traductions sont correctes. Le taux de traductions « correctes » atteint 74 % pour la traduction de l’anglais vers une langue européenne. Ce n’est pas le cas pour une traduction d’une langue asiatique vers une langue africaine, dont le résultat est de 45 % de traductions fiables. Google Translate nous offre dans certains cas des traductions assez amusantes. Par exemple, un médecin voulant annoncer à une polonaise, dont le mari venait de décéder, qu’elle pouvait décider de donner ses organes, le traducteur automatique à transformé cette formule en « Votre mari peut donner ses outils ».

Quelles sont les conclusions du NHS ?

L’enseignement à tirer de cette expérience est claire, un interprète humain est pour l’instant le meilleur moyen de s’assurer d’une traduction « correcte » et d’éviter une mauvaise interprétation avec la traduction automatique. La traduction automatique n’est bien sûr pas à exclure dans certains cas et peut même s’avérer utile dans des situations sans risques pour le patient.

Kévin Goorochurn

Source : http ://www.lepoint.fr/editos-du-point/anne-jeanblanc/gare-aux-traductions-medicales-sur-google-30-12-2014-1893051_57.php

Ressources utiles aux traducteurs : les dictionnaires thématiques

Tout d’abord, qu’est ce qu’un dictionnaire thématique ? Un dictionnaire thématique regroupe toutes les expressions et termes liés à un thème particulier, comme par exemple la médecine, la littérature, le droit, la mécanique, etc. Trouver un dictionnaire thématique sur le web est simple, mais attention : la qualité ne sera peut être pas au rendez-vous. On trouve en effet sur le web le meilleur comme le pire. Il est difficile de recenser toutes les meilleures ressources, mais en voici un petit échantillon : Continuer la lecture de Ressources utiles aux traducteurs  : les dictionnaires thématiques

L’adaptation et la localisation de séries espagnoles

Les séries les plus populaires sont souvent originaires d’Espagne puis localisées selon le marché visé. Les autres pays, dont les pays hispanophones autres que l’Espagne, nécessitent effectivement d’adapter ces séries. Continuer la lecture de L’adaptation et la localisation de séries espagnoles