Google translate et ses dérives

Google translate est sûrement l’outil de traduction automatique le plus utilisé sur le net, en effet, on dénombre pas moins de 500 000 utilisateurs en moyenne par mois sur le site. Les traductions sont générées grâce à une base de données de traduction et aussi grâce aux sites web du réseau mondial. Néanmoins, il arrive que des résultats de traductions peuvent être suggérer par des utilisateurs, ainsi, si un grand nombre d’internautes vient à suggérer une traduction pour un mot en particulier, le système peut être influencé et la traduction apparaîtra en premier résultat.
Un problème de ce genre est survenu en janvier 2015. Lorsque l’on tapait le mot « gay » dans l’outil de traduction, des résultats offensants comme « pédé » ou « tapette » apparaissaient en français, mais aussi en espagnol, en portugais ou en russe. C’est pour cette raison, que le groupe All Out (réseau social sur le web défendant la cause des homosexuels) a mis en place une pétition, qui a réuni plus de 50 000 signatures, afin d’alerter Google. En à peine quelques heures, Google Translate a corrigé sa base de données et lorsque qu’on entrait à nouveau ce mot aucune traduction n’était disponible. Depuis, le problème a été réglé et Google a présenté ses excuses au mouvement All Out.

PHOd423360e-a70e-11e4-b58f-c6fb2e946515-805x453La même mésaventure est arrivée à Ségolène Royal en 2012. Là aussi c’est le « Google booming » (technique de référencement visant à influencer les résultats produits par Google) qui est en cause. La traduction de « boobs massage » de l’anglais vers le français donnait comme résultat « Ségolène Royal », des utilisateurs ont donc averti Google de ce problème qui a été résolu. Cette technique de référencement n’est pas nouvelle et a déjà touché plusieurs hommes politiques français et américains.

Kévin Goorochurn

Source : http ://www.huffingtonpost.fr/2012/10/15/segolene-royal-google-traduction-boobs-massage_n_1965984.html
Image : http ://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2015/01/29/01007-20150129ARTFIG00015-google-translate-n-associe-plus-gay-avec-des-insultes-homophobes.php