Traducteur  : un métier en expansion aux États-Unis

Si le métier de traducteur paraît s’essouffler sur quelques aspects en France, les États-Unis offrent un véritable panel d’opportunités s’accompagnant de très nombreuses créations d’emploi (une estimation de 12 400 entre 2014 et 2019).

Pourquoi une telle augmentation de la demande de traducteurs aux États-Unis ?

Les États-Unis s’associent de plus en plus avec de nouveaux pays émergents en voie d’expansion qui ne parlent pas forcément anglais. En effet, lorsque l’on se réfère aux offres d’emplois sur internet (Indeed par exemple), on retrouve le mot bilingue sur plus de 12 000 annonces. L’anglais n’est donc plus la seule langue nécessaire pour s’étendre sur les nouveaux marchés ; la qualité d’adaptation aux différentes langues, cultures est un aspect important que de plus en plus d’entreprises apprécient. Les États-Unis ont également la particularité d’avoir une deuxième langue très présente au sein du pays : l’espagnol. En effet, selon le Bureau du recensement des États-Unis, cette langue est parlée à la maison par environ 37 millions de personnes, soit 13 % de la population. De plus, la très forte présence de migrants sur le territoire favorise le développement de la traduction pour s’assurer que la communication soit bien effectuée entre les différentes populations.

Les Américains sont parfois reconnus pour avoir certaines lacunes concernant l’apprentissage de langues étrangères considérant, à tort, que la connaissance seule de l’anglais permet de travailler à l’international. Ils ne réalisent pas que seulement 6 % sont anglophones tandis que 75 % du reste du monde ne parlent pas anglais et c’est en partie pour cette raison que la traduction ainsi que l’interprétation sont en plein essor outre-Atlantique en ce moment. De plus, la spécialisation dans certains domaines comme l’informatique, la santé et la traduction technique reste assez rare donc très demandée sur le marché ainsi que très compétitive. Ce genre d’emploi permet d’avoir une certaine sécurité de carrière mais accroît également la croissance économique de ces postes.

Selon le Bureau du recensement des États-Unis, l’industrie de la traduction s’accroîtra de 42 % entre 2010 et 2020.

Camille Raimondo

 Source : http ://blog.atenao.com/traduction-professionnelle/la-traduction-un-metier-en-devenir-aux-etats-unis-672