Traduction de jeux vidéo en chinois

Comment localiser un jeu en chinois ?

Plusieurs difficultés se posent lorsqu’il s’agit de traduire un jeu vers le chinois, notamment du fait de la langue elle-même. Tout d’abord, deux alphabets chinois existent : le chinois traditionnel et le chinois simplifié. Le problème du traducteur est alors de savoir vers quelle version du chinois traduire. Continuer la lecture de Traduction de jeux vidéo en chinois

Sous-titrage versus doublage

Dans les années 60, le cinéma étranger a connu une grande popularité auprès d’une certaine population britannique. Les films en noir et blanc sous-titrés d’Alain Renais, Roberto Rossellini, Francois Truffaut, Jean-Luc Godard, Chris Marker ou Claude Lelouche en font par exemple partie.

C’était alors l’époque pré-digitale, avec des sous-titres blancs sur noir, incrustés (physiquement) dans les pellicules 35 mm. Le premier film sous-titré fut “The Jazzman”, un américain. Mais le sous-titrage est resté une activité européenne du fait des nombreuses langues qui s’y rencontrent. Continuer la lecture de Sous-titrage versus doublage

Le Nouvel An entre linguistique et traditions

Le réveillon du Nouvel An est l’occasion de se réunir entre amis ou en famille afin de fêter l’année qui s’achève et de commencer la suivante du bon pied. Une grande majorité des pays du globe célébrant cette nuit, il existe par conséquent des traditions et des façons très diverses de se souhaiter une bonne année selon l’endroit où vous vous trouvez dans le monde. Vous voulez souhaiter les meilleurs vœux à un ami étranger et vous ne savez pas comment lui dire dans sa langue maternelle ? Connaître l’étymologie de « Bonne année » ? Connaître quelques traditions venant d’autres pays ? Voici quelques exemples et explications.
Continuer la lecture de Le Nouvel An entre linguistique et traditions

Conseils aux interprètes en herbe

La ligne entre la traduction et l’interprétation est parfois floue, alors que cette dernière représente un exercice aussi bien unique que différent. Concentration, rigueur, rapidité, des qualités nécessaires pour accéder à ce métier prestigieux, mais comment y parvenir concrètement ? Comme tout métier, il ne s’apprend pas en claquant des doigts et demande un entraînement régulier ; voici trois conseils qui pourront aider tout au long de leur formation celles et ceux se destinant à ce métier. Continuer la lecture de Conseils aux interprètes en herbe

3 conseils pour une réussir sa biographie Twitter

Aujourd’hui, il est indispensable pour les professionnels de la traduction d’être présents sur les réseaux sociaux, notamment Twitter, puisqu’ils représentent le meilleur moyen de se créer un réseau et de le développer. Cependant pour que cette stratégie fonctionne, il convient de soigner sa biographie ! C’est elle qui servira de « carte de visite » virtuelle puisqu’elle est la  première chose que les visiteurs lisent sur un profil.

  • Soyez clair et précis

 Soyez bien clair en ce qui concerne vos compétences et donc la valeur ajoutée que vous pouvez apporter à un potentiel client qui consulterait votre profil. Pour cela, choisissez avec soin et précision les mots que vous utilisez, d’autant plus qu’une biographie Twitter ne peut pas dépasser les 160 caractères !

Aussi, utilisez des hashtags spécifiques au domaine de la traduction qui vous permettront d’être efficacement répertorié dans les  recherches Twitter, mais là aussi, préférez la qualité à la quantité au risque d’alourdir votre description et de la rendre illisible.
Enfin, pensez à indiquer clairement tous les moyens de vous contacter (email, téléphone, site web) !

  • Personnalisez votre description

Il est tout aussi indispensable de mettre en avant votre personnalité que vos compétences professionnelles. Montrez à vos visiteurs que vous êtes plus qu’un profil virtuel !

N’hésitez donc pas à dépeindre brièvement quelques traits qui font votre caractère et à décrire vos loisirs, cela donnera un côté plus « sympathique » au professionnel que vous êtes et rendra votre description plus vivante.

  •  Restez cohérent

Ce dernier conseil s’applique pour tous les réseaux sociaux sur lesquels vous êtes présent.

Pour faciliter la recherche et éviter de semer le doute dans l’esprit de potentiels clients, utilisez le même nom (nom commercial ou nom propre) et la même photo pour tous vos comptes professionnels. Choisissez de préférence une photo récente avec une bonne lumière, en effet, c’est là un des premiers éléments, aux cotés de la biographie, que le visiteur voit à son arrivée sur votre compte, elle peut donc avoir une grande influence sur sa première impression à votre égard !

En résumé, veillez à ce que votre biographie vous décrive professionnellement le plus précisément possible mais n’oubliez pas d’y ajouter une touche personnelle qui vous rapprochera de vos visiteurs. Choisissez des hashtags précis qui vous permettront d’être efficacement référencés dans les recherches concernant le secteur de la traduction. Enfin, n’oubliez pas de mettre régulièrement à jour cette biographie pour, si besoin, actualiser vos services et prouver votre dynamisme.

Aline Libert

Source : http ://marketingparatraductores.com/

La maîtrise des langues de travail

Le traducteur communique par écrit. Tous les jours, il travaille à son bureau et, à l’aide d’un ordinateur, il effectue des recherches terminologiques, utilise des outils spécifiques, etc. Il se doit de maîtriser les aspects linguistiques des langues dans lesquelles il travaille, mais il n’est pas nécessaire qu’il les parle à la perfection. Continuer la lecture de La maîtrise des langues de travail

Clients de traducteurs : comprendre votre facture

Vous avez besoin d’une traduction, mais vous trouvez les tarifs trop élevés ? Vous faites régulièrement appel à un traducteur et aimeriez comprendre comment se fixent les prix ? Lisez ces quelques conseils pour y voir plus clair. Continuer la lecture de Clients de traducteurs  : comprendre votre facture