La traduction audiovisuelle

Le doublage et le sous-titrage impliquent deux processus de traduction différents réalisés par des traducteurs professionnels de la traduction audiovisuelle.

Le sous-titrage

C’est le texte qui apparaît à l’écran et qui est synchronisé avec le dialogue et les images de la vidéo pouvant être une série, un film, un documentaire ou une émission de télévision. Il existe deux types de sous-titrage :

  • Le sous-titrage intralinguistique (sous-titrage sourds et malentendants)
  • Le sous-titrage interlinguistique (sous-titrage dans une langue différente de la vidéo originale)

Pour générer de bons sous-titres, il faut d’abord transcrire le script original et à partir de celui-ci, créer des sous-titres en respectant les règles de base qui sont :

  • Ne pas dépasser 37 caractères par ligne
  • Ne pas dépasser deux lignes par sous-titre
  • Laisser paraître le sous-titre à l’écran pas moins d’une seconde
  • Laisser paraître le sous-titre à l’écran pas plus de six secondes

En plus de traduire en respectant ces règles, le traducteur audiovisuel se doit de préserver le sens et le message, comme les jeux de mots, les expressions et l’humour de la langue source.

Le doublage

C’est l’enregistrement des voix des acteurs dans une autre langue, en respectant les mouvements faciaux et corporels des personnages. Il faut également transcrire le script original avant de se lancer dans le processus de doublage. Pour un bon doublage, il faut :

  • Synchroniser le script aux mouvements des lèvres des personnages, de leurs gestes et de leurs mouvements corporels
  • Transférer le dialogue d’une langue à une autre le plus naturellement possible

Ces processus de traduction sont de haute importance pour l’industrie cinématographique.

La traduction audiovisuelle a permis :

  • L’accès à la culture d’autres pays
  • La compréhension de certains faits historiques ou questions sociales
  • La possibilité aux sourds et malentendants de regarder des films sans problèmes de compréhension
  • Faciliter l’apprentissage d’une autre langue

Grâce à la traduction audiovisuelle, le public a donc le choix de visionner les versions originales des films en sous-titré, ou alors la version doublée. Et vous ? Que préférez-vous ?

Anissa Hassib

Source : http ://www.traductorjurado-madrid.es/2015/04/08/especialidades-de-la-traduccion-audiovisual-doblaje-y-subtitulado/

Une réflexion sur « La traduction audiovisuelle »

Les commentaires sont fermés.