Jamais sans mon glossaire !

Lorsque vous commencez une traduction, vous savez que le client exige une qualité de travail à la hauteur de ses espérances. Une incohérence, une mauvaise traduction d’un mot, une terminologie peu approfondie, ces erreurs peuvent être évitées grâce à la création d’un glossaire terminologique qui vous permet d’harmoniser votre travail tout en améliorant sa qualité.


À la pointe de la terminologie
Un glossaire de traduction est un document qui contient toute la terminologie dans la langue source en indiquant l’équivalent dans la ou les langue(s) cible(s). La taille des glossaires peut varier mais ils ont tous un point commun : ils aident les traducteurs à homogénéiser le contenu et à utiliser les mots clés et les définitions correctement. Les glossaires permettent également aux agences de réduire le temps nécessaire pour traduire un document et donc d’être plus efficace.

Que mettre dans un glossaire ?
Généralement, lorsque vous créez un glossaire, il est conseillé de soumettre une liste de termes traduits afin d’obtenir le consentement de vos clients dans un premier temps. En effet, si les termes que vous choisissez ne collent pas à l’image de leur entreprise, le projet complet ne sera pas validé par votre client. Assurez-vous de ne pas oublier les termes importants ou de ne pas réduire la liste pour d’autres langues cibles. Il convient aussi d’analyser les anciens projets dans le but de récupérer des termes similaires qui peuvent vous aider et de décider quels termes devraient rester dans la langue source.

Une nécessité pour la qualité d’une traduction
Les glossaires de traduction sont particulièrement nécessaires en traduction technique et en localisation. C’est une ressource précieuse qui va refléter sur l’image d’une agence ou d’une entreprise, de son approche et de son succès général. Ne laissant pas de place à la confusion grâce aux définitions et aux recherches approfondies de termes, le processus de traduction se veut plus rapide et d’une grande qualité.

Même les meilleurs traducteurs peuvent avoir des difficultés à traduire un certain terme clé ou un concept. Cette ressource leur permet d’avancer dans leur travail plus efficacement tout en assurant une certaine qualité au client.

Camille Raimondo

Source : http ://www.altalang.com/beyond-words/2016/01/20/translation-tip-week-create-glossary/