La traduction de contrat

La traduction de contrat fait partie de la famille des traductions spécialisées. À la frontière entre traduction commerciale et traduction juridique, la traduction de contrat concerne plusieurs types de documents à valeur légale :

– contrat de travail
– contrat de mariage
– acte de divorce
– contrat commercial
– contrat de confidentialité
– contrat de vente
– contrat de construction
– contrat de maintenance
– contrat d’achat et/ou d’approvisionnement

Compétences requises pour le traducteur de contrat

Comme pour tout domaine de traduction, le traducteur doit avant tout disposer d’un diplôme en traduction. Il doit de plus posséder un solide bagage juridique puisque, pour que le contrat soit cohérent dans les deux langues, le traducteur doit connaitre les équivalences ainsi que la terminologie et la phraséologie propres au droit de chaque pays. En effet, les systèmes juridiques diffèrent d’un pays à l’autre. Pour toutes ces raisons, les traductions de contrats sont généralement effectuées par des traducteurs juridiques.

Aussi, le traducteur doit faire preuve de rigueur et de précision afin qu’il n’y ait aucun doute possible quant à l’interprétation dudit contrat puisque le document a pour objectif d’être compris et signé par les deux parties.

Enfin, le traducteur de contrat doit absolument assurer la confidentialité et la sécurité des données présentes dans les contrats. Si cette règle est valable dans tous les domaines de traduction, elle l’est d’autant plus lorsque la traduction concerne des documents contractuels.

Aline Libert

Source : http ://blog.bilis.com/la-traduction-de-contrat/