Les causes communes de la mauvaise qualité d’une traduction

Il est possible que vous ayez besoin de traduire un document et que vous doutiez de la qualité de votre travail. Pour vous aider à améliorer la qualité de votre traduction, voici les plus fréquents facteurs entraînant une qualité de traduction médiocre, ainsi que des conseils pour améliorer votre travail.

suite

Un document source difficile à comprendre et mal écrit

La qualité de votre traduction peut être grandement influencée par le document source. En effet, il peut contenir des fautes de syntaxe, de grammaire ou d’orthographe qui peuvent vous induire en erreur lors du processus de traduction.

Privilégiez les phrases courtes

En plus d’être difficiles à traduire, les phrases longues sont difficiles à comprendre pour le traducteur comme pour le lecteur. À l’inverse, les phrases plus courtes sont faciles à comprendre et à traduire. Elles sont également plus efficaces pour véhiculer le message désiré. Si une phrase du texte source est trop longue, n’hésitez pas à la scinder en deux parties sans nuire au sens de la phrase originale.

Relisez le texte source

Quelle que soit la langue, il y a un risque pour que le document source contienne des erreurs. Il est donc prudent de vérifier chaque phrase attentivement. N’hésitez pas à demander de l’aide à un natif si besoin, car les plus petites fautes sont les plus difficiles à trouver.

Faites attention au ton employé

Évitez de traduire votre document source comme s’il s’agissait d’une conversation informelle. En effet, le langage que l’on utilise à l’oral est inapproprié à l’écrit, bien qu’il donne une impression de proximité avec le lecteur. Tâchez donc de rester le plus neutre possible et de respecter les règles de langue.

Un processus de traduction peu efficace

Parfois, les textes à traduire peuvent être envoyés aux traducteurs avec un copier/coller imprécis ou sans avoir été relus. Il est donc préférable d’anticiper ce genre de problèmes et d’organiser convenablement le travail, de sorte que la traduction soit de qualité et que les délais soient respectés.

Utilisez des outils de TAO

N’hésitez pas à utiliser des outils et logiciels pouvant faciliter le travail de traduction tout en communiquant avec le reste de l’équipe. Les outils de traduction assistée par ordinateur permettent de gagner du temps et d’être ainsi plus efficace.
Il est recommandé d’utiliser :

  • Une mémoire de traduction ;
  • une base terminologique ;
  • un logiciel de traduction automatique ;
  • un outil de vérification automatique de qualité.

Un manque d’informations et de communication

Les informations contextuelles et la communication avec les membres de votre équipe sont cruciales pour procéder à la traduction d’un produit. Il est donc nécessaire de donner des directives précises, des explications claires, ainsi que tous les documents nécessaires aux traducteurs pour qu’ils puissent fournir une traduction de qualité.

Un traducteur peu expérimenté

Même si un jeune traducteur ne pourra pas demander une rémunération aussi importante qu’un traducteur professionnel, ses traductions ne seront probablement pas d’aussi bonne qualité. À l’inverse, si un traducteur expérimenté produit des traductions de qualité, le prix de ses services risque d’être beaucoup plus élevé. Ainsi, il faut bien choisir les traducteurs d’emblée pour éviter d’avoir des coûts de traduction trop élevés et pour être sûr d’avoir une traduction de qualité.

La publication sans relecture

Même si le traducteur est très expérimenté, il ne faut surtout pas négliger la relecture de la traduction : un texte non corrigé comporte très probablement des erreurs qui nuisent à la qualité de la traduction ainsi qu’à la réputation de l’agence et du traducteur. Pour vous assurer de la qualité de la traduction, il est judicieux de demander à un relecteur expérimenté de procéder à une correction de la traduction.

Traduire un document, qu’il soit long ou court, n’est jamais simple. Même si l’on utilise des logiciels pour gagner en efficacité, il est nécessaire de rester vigilant tout au long du processus de traduction, de sorte que les erreurs puissent être évitées ou corrigées rapidement.

Avatar Léo Hercouët

Source : https ://lingohub.com/blog/2016/09/6-common-reasons-poor-translation-quality/

Laisser un commentaire