La traduction sans contexte, une navigation en eaux troubles

Lors de la réalisation d’une traduction, la nécessité de comprendre le contexte du document est vitale. En effet, cet élément constitue la base de toutes les étapes de la traduction, comme la terminologie, car il permet d’identifier le domaine auquel appartient le document, son but premier ou encore le public auquel il est adressé.

suite

Le contexte contribue ainsi à clarifier le contenu d’un document à traduire. Durant l’étape de terminologie, il permettra entre autres de faire la distinction entre les différents sens d’un mot afin de choisir le plus adapté à la situation. Pour ne pas dévier de notre sujet principal, nous vous invitons à consulter un article antérieur qui aborde le lien entre contexte et contenu.

Pour en revenir alors au problème initial, il convient de rappeler les différentes situations possibles :

  • Contexte partiel : dans le cadre de la localisation d’une image par exemple, le contexte pourra être deviné à partir des quelques éléments présents sur ladite étiquette pour comprendre à qui est adressé le produit.
  • Sans contexte : il est possible de rencontrer ce cas de figure lors de la révision simple d’un document fourni par votre client sans plus de précision. Autre cas de figure, il vous demande la traduction d’une liste de mots.

Dans un cas comme dans l’autre, il sera difficilement possible de s’en tirer seul. La solution la plus rapide et efficace est par conséquent de contacter le client afin de demander plus de détails concernant la commande. Ce contact peut être un gage de qualité car là où le contexte est évident pour le client, il ne l’est pas forcément pour le traducteur, qu’il s’agisse d’un client régulier ou pas.

Ce genre de difficultés liées au contexte ne peut pas se résoudre sans le client. En effet, dans le cas où le professionnel en charge de la traduction récupère un document sans contexte clair et visible, toute la gestion de sa traduction devra alors être adaptée en conséquence. Le temps de la recherche terminologique s’en retrouve biaisé car même si le document contient des termes permettant, éventuellement, une compréhension du contexte, le temps se sera déjà dangereusement écoulé. Dans le cas où il ne s’agit que d’une liste de mots, la gravité n’en sera que plus importante à cause du manque de certitude et d’une plus grande probabilité de commettre des erreurs.

Le contexte est donc un élément vital dans la traduction d’un document. Si le traducteur n’a ne serait-ce qu’un doute à son sujet, le plus judicieux est d’en discuter avec le client afin d’éviter qu’une erreur ne soit commise.

Mathieu Hergas

Source : http ://traduccionexperta.com/traducciones-sin-contexto/

Laisser un commentaire