Les langues les plus utilisées sur internet en Europe

Créer son site internet dans plusieurs langues est indispensable pour étendre son marché et donc entrer en communication avec un plus grand nombre de personnes. Pour cela, il faut passer par la localisation. L’anglais, la langue la plus parlée à travers le monde, est vraisemblablement le choix numéro un lorsque l’on projette de localiser son site. Pourtant, nous allons voir qu’en Europe, il y a effectivement l’embarras du choix quant aux langues cibles.

suite

À l’ère où les nouveaux marchés européens sont en pleine émergence, favorisant considérablement l’ouverture vers davantage de pays, les sites tout en français ou tout en anglais ne sont plus au goût du jour. Ils sont donc dans l’obligation de trouver une alternative pour y remédier afin de ne pas perdre en visibilité. C’est pourquoi il est nécessaire de localiser son site.

Ainsi, la question que l’on vient à se poser est : quelles sont les langues les plus utilisées par les utilisateurs européens lorsqu’ils naviguent sur internet ? Une enquête à ce sujet intitulée « User language preferences online » a été réalisée par l’organisation Gallup, à la demande de la Commission européenne. Voici ci-dessous quelques résultats essentiels qui méritent d’être mis en évidence.

D’après les résultats de l’enquête, les utilisateurs seraient plutôt ouverts face à l’accessibilité multilingue des sites internet. Toutefois, il reste logique qu’un site soit disponible dans sa langue nationale avant d’être localisé, car consulter un site dans sa propre langue relève d’une évidence pour plus d’un. Cependant, il semblerait que 55 % des utilisateurs européens parcourent la toile dans au moins une autre langue. De même, 35 % des sondés déclarent écrire leurs commentaires et e-mails dans une langue étrangère à la leur.

De plus, la majorité écrasante des utilisateurs disent visiter des sites dans leur langue native. Pourtant, 53 % d’entre eux ne verraient aucun inconvénient à utiliser une version anglaise si cela n’est pas proposé par le site. Ces affirmations soulignent l’importance de la localisation. Étant donné que si l’utilisateur consulte un site en anglais, à moins d’être un bilingue affirmé, il peut être amené à passer à côté d’informations par manque de connaissances linguistiques.

L’anglais, toutefois, reste de loin la langue la plus utilisée, par conséquent la plupart des sites internet possèdent une version anglaise. Bien que cela soit moins fréquent, les utilisateurs européens utilisent aussi le français, l’allemand et l’espagnol. Le Luxembourg est un exemple remarquable où la navigation dans une langue étrangère pose le moins problème. En effet, le français et l’allemand sont les plus utilisés (respectivement 63 % et 69 %). Contre toute attente, l’anglais arrive seulement derrière. La France se retrouve dans une situation similaire : 57 % des internautes français déclarent naviguer sur internet dans une langue différente comme l’anglais et l’espagnol par exemple.

Cette analyse justifie de l’intérêt de localiser son site internet dans d’autres langues, même si au final, le choix de langues dépend très fortement du ou des pays cibles. Mais décliner son site en plusieurs langues reste de loin le meilleur moyen de communication avec ses clients voire ses futurs clients. Une ultime question se pose : faudrait-il privilégier certaines langues au profit des autres ?

Sonia AHAMADA

Article source : https ://www.icanlocalize.com/site/2016/09/new-markets-new-languages/

Laisser un commentaire