Les secrets pour se démarquer auprès des agences de traduction

Il existe des centaines d’agences de traductions et, surtout, des centaines de traducteurs. Que vous soyez un traducteur indépendant à la recherche de projets, que vous souhaitiez intégrer une équipe en interne ou que vous soyez à la recherche d’un stage dans le cadre de vos études, une chose est sûre, vous allez devoir faire la différence !

suite

Gardez en tête que le marché de la traduction est compétitif

Dans l’hypothèse où vous tomberiez sur une offre d’emploi particulièrement alléchante, n’allez pas vous imaginer que vous serez le/la seul(e) à postuler dans cette entreprise. Le marché de la traduction est extrêmement compétitif. Si vous êtes indépendant vous allez devoir trouver le bon tarif, pas trop élevé, mais surtout pas trop bas pour montrer que vous êtes sérieux et que vous faites un travail de qualité. Pour être salarié dans une agence de traduction, les places sont chères car sont sélectionnés seulement les meilleurs traducteurs partout dans le monde. Vous aurez probablement plus de chance pour trouver un stage mais la démarche ne sera pas non plus facile. Alors comment faire pour être certain que votre candidature sera prise en compte ?

Renseignez-vous un maximum sur l’agence

Cette étape, pourtant évidente, est souvent négligée et à tort, car elle ne prend pas beaucoup de temps et vous sera d’une grande utilité. Ne vous contentez pas d’envoyer votre CV et lettre de motivation à la DRH ou à la première adresse e-mail sur laquelle vous tombez : explorez le site internet de l’agence, vous tomberez peut-être sur une offre de travail ou de stage avec le nom et l’adresse e-mail de la personne à qui s’adresser pour cette position. Cela montrera que vous avez un véritable intérêt pour l’agence et que vous n’envoyez pas la même candidature à toutes les autres. En cherchant, vous dénicherez également des informations importantes que vous pourrez mentionner dans votre lettre en expliquant pourquoi cette agence est la meilleure pour vous et vos compétences par rapport à ce que vous avez trouvé.

Si une réponse arrive rapidement, ne sautez pas de joie. Pensez bien à vous renseigner auprès de personnes ayant déjà travaillé pour cette entreprise pour voir comment elle fonctionne. En particulier pour les traducteurs indépendants, il est très important de vérifier si les tarifs au mot sont décents. En d’autres termes : il est vrai que trouver du travail est difficile pour un traducteur, mais il ne faut pas accepter tout et n’importe quoi.

Soignez votre CV

Ne faites pas un CV trop détaillé ou farfelu, misez directement sur vos expériences et vos compétences en relation avec le poste pour lequel vous postulez. Enlevez toute expérience qui n’a aucun lien, sauf si vous êtes nouveau sur le marché et que vous devez remplir les blancs.

Réfléchissez à une compétence ou une expérience qui pourrait vraiment vous démarquer des autres. Bien sûr vous allez être fier/fière d’indiquer que vous avez d’excellentes capacités en allemand à l’écrit et à l’oral mais c’est le cas de plusieurs personnes postulant pour la même offre. Peut-être avez-vous effectué un stage d’informatique un été, rédigé un blog, ou peut-être maîtrisez-vous un logiciel peu courant. Si vous pensez bien à tous les détails, vous aurez beaucoup plus de chance d’être contacté par l’agence. Faites cependant bien attention à ce que tout ce que vous indiquez soit vérifiable. Si ce n’est pas le cas, cela pourrait vous porter préjudice et rendrait encore plus difficile votre recherche.

Enfin, il va sans dire qu’il est extrêmement important de relire votre candidature un maximum de fois pour vous assurer qu’elle reflète la meilleure image de vous-même et surtout qu’il n’y ait strictement aucune faute d’orthographe. Pour un traducteur, ce serait tout de même un comble.

source : https ://www.onehourtranslation.com/translation/blog/advice-translators-when-approaching-translation-agencies-part-1

Laisser un commentaire