La confidentialité en traduction

Si la sociologie et la traduction n’ont a priori rien en commun, on peut pourtant faire des rapprochements lorsque l’on analyse plus à fond certains principes, tels que la confidentialité par exemple. Dans le livre de référence en matière de sociologie, écrit par Robert B. Burns, « Introduction to Research Methods », l’auteur soulève certains problèmes troublants en rapport avec l’éthique des personnes et leur comportement en société. Car, on le sait bien, la confidentialité aujourd’hui est loin d’être le principe le plus respecté. Continuer la lecture de La confidentialité en traduction

Transcrire l’audio-visuel pour une plus large accessibilité

Alors que le contenu télévisuel migre de plus en plus vers des plates-formes sur internet comme Netflix ou encore Hulu, qu’en est-il de l’accessibilité à ces services pour les personnes sourdes et malentendantes ? Continuer la lecture de Transcrire l’audio-visuel pour une plus large accessibilité

Google translate et la traduction médicale

Après une expérience étonnante dans le centre hospitalier de Nottingham, où les médecins ont eu recours à Google Translate pour communiquer avec un patient dont ils ne comprenaient pas la langue, des chercheurs se sont intéressés à la qualité de la traduction automatique dans le milieu médical.

En quoi consistait l’étude ?

Cette étude réalisée par NHS (National Health Service, système de santé britannique) s’est focalisée sur les phrases médicales les plus souvent prononcées dans leur quotidien. Le NHS s’est donc basé sur les 10 messages les plus communs transmis aux malades et aux familles des hôpitaux, et a effectué la traduction de ces messages en 26 langues différentes grâce à Google Translate, et bien sûr dans plusieurs combinaisons.

De manière générale, moins de 60 % des traductions sont correctes. Le taux de traductions « correctes » atteint 74 % pour la traduction de l’anglais vers une langue européenne. Ce n’est pas le cas pour une traduction d’une langue asiatique vers une langue africaine, dont le résultat est de 45 % de traductions fiables. Google Translate nous offre dans certains cas des traductions assez amusantes. Par exemple, un médecin voulant annoncer à une polonaise, dont le mari venait de décéder, qu’elle pouvait décider de donner ses organes, le traducteur automatique à transformé cette formule en « Votre mari peut donner ses outils ».

Quelles sont les conclusions du NHS ?

L’enseignement à tirer de cette expérience est claire, un interprète humain est pour l’instant le meilleur moyen de s’assurer d’une traduction « correcte » et d’éviter une mauvaise interprétation avec la traduction automatique. La traduction automatique n’est bien sûr pas à exclure dans certains cas et peut même s’avérer utile dans des situations sans risques pour le patient.

Kévin Goorochurn

Source : http ://www.lepoint.fr/editos-du-point/anne-jeanblanc/gare-aux-traductions-medicales-sur-google-30-12-2014-1893051_57.php

L’adaptation et la localisation de séries espagnoles

Les séries les plus populaires sont souvent originaires d’Espagne puis localisées selon le marché visé. Les autres pays, dont les pays hispanophones autres que l’Espagne, nécessitent effectivement d’adapter ces séries. Continuer la lecture de L’adaptation et la localisation de séries espagnoles

Quelques conseils pour éviter à votre traducteur de s’arracher les cheveux

La traduction n’est pas un exercice de tout repos et à cela s’ajoutent les aléas de la qualité des textes sources. En effet, rares (ou peut-être même inexistants) sont les traducteurs qui n’ont jamais été confrontés à un texte compliqué, contradictoire ou même incompréhensible.C’est parfois le quotidien des traducteurs que de devoir déchiffrer et retranscrire l’incompréhensible. Néanmoins, il y a des moyens pour leur éviter ce calvaire. Le donneur d’ordre doit pouvoir se porter garant de la bonne qualité du document qu’il souhaite faire traduire. La qualité de la traduction dépend de la qualité du texte source alors vous serez bien plus satisfait du résultat. Voici donc quelques conseils pour éviter à votre traducteur de s’arracher les cheveux : Continuer la lecture de Quelques conseils pour éviter à votre traducteur de s’arracher les cheveux

Interprétation téléphonique en Chine : mode d’emploi

La langue chinoise date d’au moins 2 500 ans et est la langue maternelle de près de 20 % de la population mondiale. Cependant, selon certains linguistes, le chinois ne doit pas être considéré comme une seule langue, mais comme une famille de langues regroupant plusieurs langues différentes. Continuer la lecture de Interprétation téléphonique en Chine  : mode d’emploi

La place de la traduction dans l’export

Que ce soit pour les PME ou pour les « grosses » entreprises, la traduction est un atout dans le processus de développement et de communication d’une entreprise. Même si son statut évolue au sein de l’export, elle n’est toujours pas encore utilisée de manière systématique puisqu’elle n’intervient souvent qu’en fin de chaîne. Continuer la lecture de La place de la traduction dans l’export

Comparons les traducteurs automatiques

Les outils de traduction automatisés sont du plus en plus utilisés pour traduire différents types de textes. C’est pourquoi le site Multilizer Translation Blog propose régulièrement des comparaisons entre les différents opérateurs à disposition, pour ensuite faire un classement selon la qualité de la traduction fournie. Continuer la lecture de Comparons les traducteurs automatiques

Les trois qualités que doit posséder un bon traducteur de jeux vidéo

Il y a quelque mois de cela, Okodia, une agence traduction espagnole, a réalisé la traduction du Livre blanc du développement espagnol des jeux vidéo, initialement publié par le groupe DEV (Association espagnole d’entreprise développant des jeux vidéo et des logiciels de loisirs). Continuer la lecture de Les trois qualités que doit posséder un bon traducteur de jeux vidéo