La traduction journalistique

La traduction journalistique est un domaine particulier de la traduction littéraire, dans lequel le traducteur est aussi, lui-même, un peu journaliste. Un métier qui se fait de plus en plus rare…

Le traducteur journalistique dispose d´une double casquette. Dans une traduction d’article, il est non seulement amené à traduire un document, mais aussi à mener ses propres recherches comme s’il en était lui-même l’auteur. Pour un article visant souvent une zone géographique particulière, ou un public particulier, le traducteur doit respecter les techniques de rédaction qu’un journaliste suivrait et se baser sur des sources extrêmement fiables. Il est évident qu’il doit avoir une bonne culture générale et suivre l’actualité de manière intensive. L’idéal étant qu’il dispose déjà de compétences journalistiques.

Il va également être amené à rester fidèle au style du texte, chose extrêmement difficile, notamment en cas de jeux de mot. Il faut que le lecteur puisse retrouver la plume du journaliste du texte source, mais que la traduction n’en reste pas moins fluide et cohérente. L’une des difficultés majeures est la traduction du titre, même si l’on ne s’en doute pas forcément, la problématique se pose souvent. Comment rester fidèle, tout en trouvant un titre accrocheur ? Car on parle ici de l’élément qui va amener le lecteur à lire ou non l’article.

Dans la situation des communiqués de presse, on vise le plus large possible. Le respect des critères de qualité exigés par les plus grandes sources de diffusion d’actualités est primordial. On doit ici retranscrire des informations importantes et il faut être sûr que tout le monde comprennent bien les informations.

Il faut que le fond reste clair et attrayant, qu’il donne envie d’être lu et ne laisser aucun élément qui pourrait faire douter le lecteur. Par exemple les sigles doivent être clairement énoncés et expliqués avant d’être abrégés. Il en va de même pour les noms des personnes mentionnées dans le texte, il faut les présenter, présenter leur fonction, leur importance, car il va s’agir en majorité de documents officiels.

C’est donc un domaine dans lequel créativité, bonnes compétences en rédaction et culture générale sont primordiales. Pour autant, il n’en est pas moins passionnant et généralement beaucoup moins répétitif que ce que l’on peut trouver en traduction technique.

 

                                                                                                                Lucie Quinquis

http ://www.foreignword.com/fr/Articles/Meertens

 

La question du bilinguisme des juges à la Cour Suprême au Canada

Le projet de loi visant à imposer une nouvelle condition de nomination des juges à la Cour Suprême, selon laquelle ceux-ci devront être bilingues anglais – français, refait surface dans les débats parlementaires au Canada. Députés et sénateurs canadiens se sont divisés en deux camps. Voici les sujets de discorde que soulève la question du bilinguisme des juges canadiens de la plus haute instance.

Continuer la lecture de La question du bilinguisme des juges à la Cour Suprême au Canada

Les rédacteurs techniques bretons jouent les vedettes

Les rédacteurs techniques bretons jouent les vedettes est un article paru dans le journal « le Trégor », mettant en avant un métier plutôt méconnu : celui de rédacteur technique.

Des avions bloqués sur la piste de décollage à cause de sièges éjectables montés à l’envers, des modes d’emploi à s’arracher les cheveux, de mauvaises traductions et des contresens… Sans rédacteurs techniques compétents pour éviter cela, les utilisateurs sont livrés à eux-mêmes et il existe même des risques d’accidents. Continuer la lecture de Les rédacteurs techniques bretons jouent les vedettes