Reverso Context : un outil très utile pour la traduction d’expressions idiomatiques

Reverso Context est un outil en ligne entièrement gratuit qui permet d’obtenir diverses traductions de mots ou de phrases, provenant de diverses sources, et ce dans différentes paires de langues (comprenant l’anglais, le français, l’italien, l’arabe, l’allemand, l’espagnol et le portugais). Continuer la lecture de Reverso Context  : un outil très utile pour la traduction d’expressions idiomatiques

L’usage de la traduction automatique

La traduction automatique peut être utilisée lorsqu´un client souhaite que son projet aboutisse dans les plus brefs délais, même si la qualité de la traduction n´est pas optimale. Pour rendre une traduction dans les délais, le chef de projet doit planifier le processus de traduction, c´est-à-dire prendre en compte les autres projets de traduction entamés, le nombre de mots du document et éventuellement le nombre de langues dans lesquelles le document doit être traduit. En général, la traduction automatique est utilisée par les fournisseurs de services linguistiques. Il faut rappeler que les logiciels de traduction automatique ne constituent qu’un maillon de la chaîne du procédé de traduction.

 

Les logiciels de traduction automatique ou les services en ligne comme Google Traduction ou Reverso permettent de traduire des phrases d’une langue à une autre, sans prendre en compte le contexte. La traduction est donc de moins bonne qualité et coûtera moins cher au client. La meilleure solution est d’étudier la terminologie spécifique à ce document pour mieux comprendre le sens des phrases. La traduction prendra alors plus de temps, mais sera de meilleure qualité.

 

Dans certaines sociétés de traduction comme Lionbridge, les traducteurs travaillent en utilisant à la fois les logiciels de traduction automatique et les mémoires de traduction comme SDL Trados ou Memo Q. En effet, la terminologie rencontrée dans les mémoires de traduction peut être ensuite intégrée dans les logiciels de traduction automatique. Ainsi, lorsque les traducteurs entrent du texte pour qu’il soit traduit de façon automatique, ils disposent alors de la terminologie adéquate. Ils n’auront plus qu’à reformuler le texte car très souvent, les phrases traduites par le biais de logiciels de traduction automatique sont incorrectes du point de vue syntaxique.

 

En conclusion, dans le cadre d’une traduction automatique, la quantité prime sur la qualité : la traduction est peu onéreuse pour le client, mais elle est aussi de mauvaise qualité. L’essentiel est de bien respecter la terminologie et la phraséologie pour conserver le sens du document source.

 

Ezanno Kévin

Source : http ://blog.lionbridge.com/translation/2013/11/25/many-flavors-machine-translation/