Télétravail  : oui, mais pas n’importe comment

Travailler de chez soi, d’un café ou d’un espace de coworking est assez commun pour les traducteurs et rédacteurs, qu’ils soient indépendants ou non.

Travailler à distance est, d’une façon générale, de plus en plus courant. En effet, le nombre de métiers exercés depuis un ordinateur ne cesse de s’accroître et la loi Travail promulguée en France, fin 2016, favorise le travail à distance. En France, 17  % des salariés travaillaient en télétravail en 2016 et 41  % souhaitaient l’adopter à temps plein.

suite

Ce mode de travail permet, en effet, aux salariés d’améliorer leur bien-être (96  % des sondés), de diminuer l’absentéisme (5,5 jours d’arrêt en moins par télétravailleur), d’être plus efficaces (+22  %) et de gagner en temps (37 min au profit de la famille et 45 min de sommeil par jour) et en argent (lié aux transports).

Pourtant, travailler à distance ne s’invente pas. Il est nécessaire d’être prêt.

Avoir les bonnes compétences

Plus le temps passé à travailler en dehors des murs d’une entreprise est important, plus le travailleur doit développer des compétences essentielles pour s’épanouir dans ce type de travail.

Adrienne Jack de Lionbridge liste six compétences indispensables pour se lancer  :

  • Savoir gérer son temps  : apprendre à valoriser son temps de travail, apprendre à dire « non », intégrer son travail dans son mode de vie.
  • Savoir se gérer soi-même  : éviter les distractions, apprendre par soi-même, livrer à temps.
  • Être indépendant  : ne pas se couper du monde, mais au contraire savoir quand il faut rencontrer les autres pour développer son empathie.
  • Être fiable  : fournir un travail régulier et de qualité. Tenir les commanditaires au courant de son avancée, demander des feedbacks, proposer son aide à ses collègues quand c’est possible.
  • Être flexible  : s’adapter aux besoins et aux urgences des clients.
  • Aimer son travail  : travailler à distance ne fait pas aimer son travail.

Avoir les bons outils

Outre le fait d’avoir un ordinateur à la configuration adaptée pour son travail et de posséder les logiciels adéquats, il semble également essentiel d’avoir une bonne connexion internet ; non seulement pour avoir accès aux ressources en ligne, mais aussi pour faciliter le contact avec les clients et l’envoi d’informations ou de travaux.

Par ailleurs, certains outils peuvent faciliter le travail en équipe à distance (comme Trello ou la nouvelle plateforme open source Crust) et d’autres simplifient l’organisation du travailleur.

L’auteur et traducteur, Lionel Davoust, a par exemple recensé sur son blog les outils les plus pertinents pour se constituer une « boîte à outils », allant des logiciels de correction orthographique, aux applications pour augmenter sa vitesse de frappe, en passant par des logiciels permettant d’éviter les distractions…

La décision de télétravailler ne se prend donc pas au hasard. Ce n’est pas une panacée, mais si vous êtes paré, elle peut offrir de belles opportunités.

Alexane Bébin

Sources  : https ://content.lionbridge.com/remote-work-101-6-skills-need-get-started/

Quel budget pour la traduction d’un site Web multilingue ?

Deux aspects essentiels sont à prendre en compte lorsque que vous souhaitez rendre votre site Web multilingue. 

 

Les outils technologiques

Il est nécessaire qu’un développeur se penche du côté technologique du site Web pour configurer l’hébergement multilingue. Cet aspect comprend :

 

  • Le paiement des licences pour les logiciels ;
  • l’embauche d’un développeur informatique professionnel ;
  • l’achat d’un nouveau domaine ;
  • l’achat d’un nouvel hébergeur ;
  • le paiement du service CDN (Content Delivery Network).

Continuer la lecture de Quel budget pour la traduction d’un site Web multilingue  ?

Traduire à partir de rien

À partir d’un texte court

 

Les étudiants en traduction effectuent beaucoup de recherches lorsqu’ils sont amenés à traduire une partie d’un texte ou un texte court. Mais l’extrait n’est pas représentatif du texte intégral et le contexte manque. Pour aboutir à une traduction qui semble la plus juste possible, il faut vérifier diverses sources relatives au thème du document. Continuer la lecture de Traduire à partir de rien

Les outils au service de la traduction simultanée

Tout d’abord, qu’est-ce que la traduction simultanée ?

           Il s’agit d’une traduction (ou interprétation) réalisée immédiatement d’une langue à une autre, voire plusieurs. Ce type de traduction est principalement employé lors de conférences, d’assemblées ou de congrès, composés d’auditoires parlant des langues différentes, de façon à ce que chacun puisse suivre le discours. Un matériel spécifique est nécessaire pour permettre de communiquer efficacement et instantanément les informations essentielles. Continuer la lecture de Les outils au service de la traduction simultanée