La nuit porte multilinguisme

Rencontre du troisième type entre les songes et les langues

Comment et pourquoi rêve-t-on en langue étrangère ? C’est le sujet sur lequel a décidé de se pencher l’agence de traduction One Hour Translation dans son article : Is it possible to dream in a language we’re not familiar with ?

Dix minutes, une heure, voire plus, le rêve a une durée très variable. Cette pure création du cerveau reste un véritable mystère du point de vue scientifique. Il s’avère donc particulièrement difficile d’expliquer comment une personne peut s’exprimer dans ses rêves dans une langue qu’elle ne maîtrise pas.

Continuer la lecture de La nuit porte multilinguisme