Composante « Recherches en Psychopathologie clinique : Logiques subjectives et formes nouvelles du symptôme »

Responsable de la sous-composante Clinique de l’adulte :

Laetitia JODEAU-BELLE (MC)
02.99.14.19.30

Responsable de la sous-composante Clinique Infanto-Juvénile :

David BERNARD (MC)
02.99.14.19.

Les travaux de la Composante sont consacrés aux formes modernes du symptôme chez le jeune enfant, l’enfant, l’adolescent et l’adulte.

Sur le versant du symptôme et du syndrome, il s’agit de repérer et identifier les nouvelles (ou considérées comme telles) pathologies, de participer à la réflexion sur leur classification, sur l’évolution de la nosologie et ses implications cliniques, thérapeutiques et éthiques ; de se prononcer sur leur véritable « nouveauté » ; d’isoler les formes clairement contemporaines de symptômes et de syndromes ; d’étudier leur statut (« évolution de fond », celle des structures cliniques, ou « de surface », mode d'expressions nouveaux ?) ; de préciser les rapports entre structure et symptômes, ainsi que les concepts afférents (sujet, discours, états, personnalités, etc.). Sur le versant des pratiques thérapeutiques, il s’agit de saisir les modes de construction des stratégies et courants thérapeutiques, leurs fondements praxiques et leurs modélisations, ainsi que les rapports aux domaines épistémologiques connexes auxquels ils empruntent.

Dans les deux cas, qu’il s’agisse de l’évolution des symptômes et/ou des pratiques, il s’agit d’examiner le rapport entre la dimension du particulier (logiques subjectives) et la dimension de prescription qui se déduit toujours dans la mobilisation de modèles, psychopathologiques ou cliniques. De fait, la Composante inscrit ses travaux dans le champ le plus classique de la psychopathologie fondamentale et appliquée, appuyée sur une clinique au cas par cas, et articulée aux grands modèles qui l’informent. Ses intérêts privilégient la clinique dans ses grandes distributions, de l’adulte et de l’enfant, les recherches portant sur les modèles structuraux (névroses, psychoses, perversions), mais aussi les principes contemporains de classification et de traitement : l’autisme, les passages à l’acte psychotiques, les troubles identitaires, les formes d’anorexie mentale ; ainsi que plus généralement la question de la plainte et la souffrance.

1. Sous-composante : Clinique de l’adulte

La sous-composante Clinique de l’adulte se donne pour but de promouvoir les travaux de recherche qui concerne les nouvelles formes de psychopathologie de l’adulte, les nouvelles modalités d’expression de ses symptômes et de ses traitements. Plusieurs axes de recherche la traverse : histoire de la psychiatrie adulte, recherches sur les modèles de psychopathologie adulte, la question du diagnostic structural, la clinique contemporaine de la féminité, la clinique des addictions (anorexie, boulimie, etc), approche clinique de la création, recherches sur les nouvelles formes de psychothérapies de l’adulte, recherches conceptuelles et épistémologiques.

2. Sous-composante : Clinique infanto-juvénile

La sous-composante Clinique infanto-infantile se donne pour but de promouvoir les travaux de recherche ayant trait aux concepts fondamentaux qui centrent sa théorisation, et de questionner les formes nouvelles de cette symptomatologie dans la modernité. Elle ventile ses travaux en plusieurs grands ensembles : histoire de la psychopathologie de l'enfant; recherches sur les psychothérapies de l'enfant et de l'adolescent; l'enfant et sa famille; féminité et maternité, structure et symptôme chez l’enfant ; clinique de l’adolescence et du lien social ; clinique du jeune enfant et problématique des liens précoces ; phénomènes de corps chez l’enfant et l’adolescent.

Membres statutaires enseignants-chercheurs

Axes de recherche transversaux :

  • Position féminine et clinique contemporaine.
  • Clinique et diagnostic de l’autisme
  • Acte et création
  • Le parent traumatique : névrose et famille contemporaine
  • Clinique avec les tout petits
  • Paris psychiques et choix inconscients