Sources et ressources
en Information- Documentation


PRESENTATION LE CHAMP PROFESSIONNEL : Acteurs et sources LE CHAMP SCIENTIFIQUE DE L'INFORMATION-DOCUMENTATION : Acteurs et sources
INTRODUCTION : Enjeux et aspects de la question des sources en Information-Documentation LE CHAMP PROFESSIONNEL : Portails, sélections de ressources, outils... LE CHAMP DE LA FORMATION INITIALE ET CONTINUE : Acteurs et sources
PANORAMA DU CHAMP DE L'INFORMATION-DOCUMENTATION LE CHAMP PROFESSIONNEL : Annuaires de bibliothèques, d'organismes documentaires LE CHAMP DE LA MAITRISE DE L'INFORMATION : Acteurs et sources

Introduction

Les nouveaux enjeux de la connaissance des sources
pour les professionnels de l'information

Quelques aspects de l’offre informationnelle
et du repérage des sources en Information-Documentation

 
 


Les nouveaux enjeux de la connaissance des sources
pour les professionnels de l'information

 

Rappel de la définition des sources, en documentation :

Tout d'abord, qu'entend-on par source d'information, dans le champ de l'information-documentation ?
Il faut relever l'acception classique et très large de la notion de source d'information :

> tous ceux qui produisent et diffusent de l'information....

Au sens large, une source se définit ainsi par sa fonction particulière :
celle d'émetteur, de producteur, de détenteur, de diffuseur d'information.
La notion de source renvoie ainsi, dans la recherche d'information, à deux réalités, à deux questions :
- QUI produit telle ou telle information ? Avec la notion de producteur, l'on retrouve toute l'importance cruciale de l'auteur, de la référence d'un document, de l'origine d'une information, de la difficulté à identifier une source, etc. Identifier les sources revient ici à identifier les acteurs, les producteurs... d'information.
- OU trouver cette information ? La notion de diffuseur, souvent assimilée à celle de source, renvoie ici aux organismes, aux lieux de diffusion de l'information (presse, médias, bibliothèques, centres documentaires, maisons d'éditions, entreprises... : la liste est infinie). Avec cette question du "Où ?", la notion de source se confond souvent avec celle de lieu d'information ou, sur Internet, avec celle "d'espace informationnel". Identifier les sources revient désormais à repérer, à recenser, à cartographier... les différents espaces d'information électronique. Mais aussi les documents ou les ensembles documentaires précis, fournissant l'information recherchée : tel document particulier, tel site web, telle banque de données, etc. peuvent être considérés comme des sources d'information.

On le voit : la notion de source est particulièrement large et difficile à définir de manière univoque et précise. Elle est très proche des autres notions-clés de la documentation, dont il n'est pas toujours facile de la distinguer : celle de document, de support et d'outil d'information.

Rappel sur la place traditionnelle des sources, dans la recherche et la "chaîne" documentaire :

Traditionnellement (i.e. "avant Internet" !), dans les bibliothèques et centres documentaires, la connaissance des sources était importante selon deux axes :
- pour les acquisitions de documents (livres, périodiques...) : ce qui s'appelait dans le jargon professionnel d'alors "la recherche en amont", c.a.d. "en amont" de la bibliothèque, du centre de documentation, appréhendé alors comme un espace fermé ; bien entendu, cette nécessaire connaissance des sources extérieures, pour les acquisitions, est toujours aussi importante aujourd'hui ;
- pour la recherche documentaire et l'orientation des usagers : la recherche documentaire se limitant alors, presque exclusivement, aux rayons de la bibliothèque (recherche dite "en aval", toujours selon le jargon professionnel), les bibliothécaires et documentalistes indiquaient aux usagers les sources extérieures surtout en cas de recherches infructueuses dans la bibliothèque ; il s'agissait alors d'orienter le lecteur, l'usager, vers d'autres sources d'information pertinentes, susceptibles de répondre à ses demandes.
En bref, selon le schéma documentaire classique :

les sources d'information étaient considérées comme des moyens de la recherche documentaire parmi d'autres et concernaient surtout les sources extérieures à la bibliothèque, au centre de documentation

le repérage des sources était une tâche parmi d'autres pour les professionnels
 
 

Quelles mutations avec Internet ?

Ce schéma documentaire traditionnel, dominant jusqu'aux années 90, a volé en éclat avec l'essor et l'explosion d'Internet et la question des sources, d'une manière générale, se pose aujourd'hui avec une particulière acuité, pour les usagers comme pour les professionnels de l'information. Pensons notamment aux problèmes de l'identification et de l'évaluation de l'information (1).
Mais la question n'est abordée ici que sous le seul angle des professionnels de l'information : pourquoi la connaissance des sources devient-elle d'une importance cruciale aujourd’hui, pour les professionnels de l'information ? Parce que les mutations d'Internet ont, sur ce point, deux grandes conséquences pour les professionnels de l'information :

Les sources d’information deviennent de plus en plus l'objet principal de la documentation électronique

La connaissance et la sélection des sources sont devenues une activité essentielle des documentalistes et bibliothécaires

Au moins quatre exemples peuvent être donnés de cette évolution de la documentation vers le traitement des sources d’information :
ici, la connaissance et l'orientation des sources constituent les finalités, les objectifs du centre d’information...
les sources sont le support de l’activité d’analyse de l’information
les sources deviennent ici l'objet même, le matériau de ces nouveaux "services documentaires", dématérialisés

 

En bref, l'un des changements majeurs induits par lnternet pour les professionnels de l'information est sans doute ce double déplacement de la fonction documentaire, vers l'amont et l'aval du cycle documentaire :
- "en amont" : vers la sélection, la description, l'analyse... de sources fiables, pour faciliter et surtout "garantir", au plan de la fiabilité, les recherches des usagers, notamment des élèves et des étudiants, désormais autonomes dans leurs recherches ;
- "en aval" : vers la formation des usagers à la maîtrise de l'information (méthodologie de la recherche d'information, connaissance des outils et surtout évaluation de l'information).

Certes, les autres tâches documentaires, qu'il s'agisse du traitement documentaire (description bibliographique, indexation...), de la conservation ou de la diffusion, n'ont pas disparu et ne disparaîtront pas, notamment dans les bibliothèques de lecture publique et/ou de recherche. Mais on peut néanmoins voir une tendance lourde, dans l'histoire de la bibliothéconomie et des techniques documentaires, avec cette montée en puissance des tâches de repérage et de description de sources d'information extérieures.

Importance de la connaissance des sources propres au champ de l’information-documentation :

- pour les professionnels de l'information
- pour les enseignants, formateurs, chercheurs en Sciences de l'information-documentation

- pour les étudiants, les stagiaires des formations initiales

Plusieurs enjeux :

- la connaissance des acteurs, des organisations du domaine
- l'information professionnelle : outils, marché de l'emploi, évolutions des métiers, thématiques diverses...

- la formation professionnelle permanente

- l'information pédagogique : formations initiales

- la participation aux débats du champ

- le suivi des problématiques

- les activités de recherche

- ...
 


Quelques aspects de l’offre informationnelle
et du repérage des sources en Information-Documentation
sur Internet



A/ Ancienneté de la présence du champ de l'Info-Doc sur Internet :

B/ Quels changements récents, depuis "l'explosion" d'Internet ? C/ Quelles conséquences, quels effets, quelles potentialités ?



NOTES

(1) Sur l'évaluation de l'information, voir cet autre support de formation de l'URFIST : Evaluation de la qualité de l'information sur Internet

 


Ce support de formation peut être librement exploité, sous réserve de citer son origine.

Date de dernière mise à jour :
28 avril 2005.
 

© URFIST Bretagne-Pays de Loire, Alexandre Serres, 2002