Pourquoi et comment rédiger un Plan de Gestion de Données (PGD/DMP) ?

Informations sur la session
Thème: 
Traiter : réseaux et outils, outils et techniques de gestion documentaire, traitement, analyse, indexation et cartographie de l'information
Publics prioritaires: 
Enseignant du supérieur, chercheur Doctorant
Formateurs: 
Dominique L'HOSTIS - Sylvie COCAUD
Tags: 
données de recherche
DMP
PGD
Plan de Gestion de Données

Objectifs

L’ouverture des données de la recherche amène au-devant de la scène le plan de gestion de données (PGD) dit aussi Data management plan (DMP), document de plus en plus souvent exigé par les financeurs des projets, et recommandé également par certains organismes de recherche.



Différents modèles existent, ainsi que des outils qui facilitent le travail du rédacteur du plan de gestion (DMP OPIDoR par exemple). Ce nouvel exercice de rédaction est encore relativement méconnu des scientifiques et soulève un certain nombre de questions et de difficultés.



Néanmoins, on peut considérer la rédaction d’un plan de gestion comme une aide à la conception d’un projet et un moyen d’initier, dès son montage, une réflexion sur les bonnes pratiques de gestion des données à toutes les étapes de leur cycle de vie afin de produire des données FAIR (Findable, Accessible, Interoperable, Re-usable), objectif placé au cœur de la démarche de l’Open Science.

Programme


  • Comprendre ce qu’est un PGD / DMP

  • Connaître et analyser différents modèles de PGD / DMP

  • Identifier les difficultés de rédaction

  • Explorer l’outil de saisie DMP OPIDoR à travers un atelier pratique



 



Les participants peuvent venir apporter les éléments pour (commencer à) rédiger leur propre plan.



 

Durée

6 heures

Prix

250 €

Prochaine session

Rappel : les stages sont gratuits pour tous les personnels d’établissements d’enseignement supérieur et de recherche, ainsi que pour les doctorants.