Le programme janvier-juin 2018 en bref

FORMATIONS DU 1er SEMESTRE 2018

 

Les nouveautés

Pour ce premier semestre 2018, mettant plus particulièrement l’accent sur les outils de traitement de l’information scientifique et sur la gestion et la diffusion des articles et des données de recherche dans le contexte du Libre Accès, l’URFIST vous propose 30 stages, dont  16 sont nouveaux par la thématique, l'intervenant ou le format :
 

 Thématique « Traiter » :

  • « Travailler avec LateX : initiation », par Vincent Le Garrec, Ingénieur d’étude, Institut Universitaire Européen de la Mer, UBO
  • « Optimiser l’utilisation de sa base de données avec SQL : premiers pas avec SQL », par Stefan Gaget, Ingénieur de recherche CNRS
  • « Nettoyer et préparer ses données avec Open Refine », par Stefan Gaget, Ingénieur de recherche CNRS
  • « Rédiger au quotidien avec Cassandre, un journal de bord pour des recherches qualitatives », par Christophe Lejeune, Chercheur à l’Université de Liège
  • « Extraire et exploiter des données du web (pages web, réseaux sociaux, twitter) avec les outils de webscrapping et de visualisation», par Samy Ben Amor, Directeur adjoint UFR Ingémédia, Université de Toulon
  • « Fouille de textes et analyse de tendances : initiation à Calliope, logiciel gratuit de text-mining», par Mathilde de Saint-Léger, Ingénieur de recherche CNRS
  • « Utiliser Sonal, outil de transcription et d’analyse d’entretien», par Nicolas Naïditch, Sociologue, CHU de Poitiers

 

Thématique « Produire et publier » :

  • « Paysage de l’Open Access : complexité et hybridation des modèles de publication », par Hans Dillaerts, Maître de Conférence en SIC, Université Paul Valéry Montpellier 3
  • « Rendre visibles ses travaux sur les Archives Ouvertes », par Marie-Laure Malingre et Alexandre Serres, co-responsables de l'URFIST de Rennes
  • « Gérer et diffuser ses données de recherche : introduction aux enjeux, méthodes et pratiques », par Marie-Laure Malingre et Alexandre Serres, co-responsables de l'URFIST de Rennes
  • « L’ouverture des données de la recherche : quelles conséquences juridiques pour le chercheur ?», par Hélène Skrzypniak, Maître de conférences en Droit Privé, Irdap, co-responsable URFIST de Bordeaux
  • « L'utilisation des ressources numériques par le chercheur : les conditions à respecter », par Hélène Skrzypniak, Maître de conférences en Droit Privé, Irdap, co-responsable URFIST de Bordeaux
  • « Optimiser son référencement sur les moteurs de recherche », par Guillaume Sire, Maître de conférences en SIC, Co-responsable de l'URFIST de Toulouse
  • « Mesurer l’audience sur le web : outils et limites », par Guillaume Sire, Maître de conférences en SIC, Co-responsable de l'URFIST de Toulouse
  • « ResearcherID, ORCID, IdHAL... Enjeux et perspectives des identifiants chercheurs »,  par Aline Bouchard, Conservatrice des bibliothèques, co-responsable de l’URFIST de Paris


Thématique « IST en contexte numérique » :

  • « Offrir des services d’aide à la bibliométrie en bibliothèque pour les enseignants-chercheurs », par Manuel Durand-Barthez, conservateur des bibliothèques, co-responsable de l’URFIST de Paris


Formation à distance : Ce semestre,  sur l’ensemble des 30 formations, 8 pourront être suivies en visioconférence et 1 par webinaire.


Par ailleurs, un ensemble de stages sont reconduits sur différentes thématiques : stratégie de publication scientifique, veille, twitter, cartes heuristiques, humanités numériques, Archives ouvertes...


Nous vous rappelons que les stages sont gratuits pour les personnels relevant de l'Enseignement Supérieur et Recherche, de l'Education Nationale, ainsi que pour les étudiants. Les inscriptions se font en ligne, sur l'application nationale SYGEFOR.

Saisissez votre numéro de portable sur SYGEFOR, c'est une information précieuse qui permet de gérer au mieux les listes d'attente en cas de désistement.

En cas de difficulté, vous pouvez envoyer un mail à valerie.trotel at univ-rennes2.fr.

 

L’URFIST vous souhaite un très bon semestre de formations et de découvertes et vous dit à bientôt.

L’équipe de l’URFIST